Mark Jacobs en toute franchise

A l'occasion de la Game Developers Conference qui se tient actuellement à Austin, grand-messe annuelle réunissant les développeurs de jeux vidéos venus de tous horizons, Warcry a pu interviewer Mark Jacobs, Directeur Général et Vice-Président d'EA Mythic. La tête pensante qui se cache derrière Dark Age of Camelot et aujourd'hui Warhammer Online nous parle sans langue de bois de sa vision des MMOs et de son ambition pour WAR.

Mark Jacobs

Mark Jacobs n’est pas un homme qui hésite à donner son opinion. En tant que Directeur Général de EA Mythic, il est responsable du portfolio de MMOs de la plus grande compagnie mondiale de jeux vidéo. Ils sont également les superviseurs d’Ultima Online, les créateurs de Dark Age of Camelot et les développeurs du MMO le plus attendu de 2008, Warhammer Online. A la Game Developers Conference d’Austin, Jacobs a fait l’inventaire de toute cela et nous met au courant de la situation de son studio et de leurs projets.

Warhammer Online: Age of Reckoning a construit une communauté dévouée de fans durant le cycle de développement. Avec cette anticipation vient le poids des attentes, pas seulement des fans, mais également depuis l’intérieur du studio lui-même. C’est pour cela que WAR, initialement prévu pour sortir pour le rush d’avant Noël, a été décalé au premier trimestre de l’année suivante.

Jacobs explique comment dans le passé Mythic n’a jamais eu les ressources pour pouvoir vraiment prendre leur temps et complètement parfaire un projet. S’ils n'avaient pas lancé Dark Age of Camelot au moment où ils l’ont fait, ils n’auraient plus eu de budget par la suite. Game over. Heureusement ils ont réussi et maintenant qu’ils font partie d’Electronic Arts, ils ont le luxe de pouvoir faire un jeu vraiment soigné. Jacobs cite en exemples Knights of the Old Republic et World of Warcraft comme des titres qui ont été clairement développés pour être des classiques. Il ne veut pas voir Warhammer dans les rayons tant qu’il n’entrera pas dans cette catégorie.

Est-ce que cela signifie que le chef d’EA Mythic pense qu’ils ont un tueur de WoW entre les mains ? Evidemment non. En fait, Jacobs est résolu.

« Nous n’allons pas atteindre les mêmes chiffres que WoW » nous dit-il franchement. Quelqu’un le fera sans doute un jour, mais compter là-dessus pour n’importe quel produit à cette étape de développement, c’est prendre ses désirs pour des réalités. Néanmoins, ne pas viser 8 millions d’abonnés ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas beaucoup de pression. Il ajoute qu’il serait déçu si Warhammer Online ne devenait pas rapidement le deuxième plus gros MMORPG de la planète.

Pour y arriver cependant, ils ont encore du pain sur la planche. Quand on lui demande s’il est satisfait de l’état actuel du produit, il répond, toujours avec sa manière si franche de parler : « Non, mais je ne le suis jamais. » Il continue en nous disant qu’il est fier et qu’il croit vraiment qu’ils sont en train de faire quelque chose de génial, mais il sait également qu’ils peuvent toujours faire mieux.

Trop souvent, selon Jacobs, les compagnies sont victimes de leur propre engouement. Il explique que le plus grand danger pour sa compagnie ou n’importe quelle autre est la perte de perspective. Les développeurs ont besoin de voir leurs jeux comme les consommateurs les verront, qu’importe l’attachement qu’ils y portent. S’ils ne peuvent pas faire cela, ils courent le risque d’une désagréable surprise le jour du lancement. Jacobs pense qu’une partie de son rôle est d’être la personne qui doit s’assurer que l’entreprise ne soit pas victime de son propre engouement. Il est devenu l’équivalent moderne de l’esclave qui conduirait à cheval un général Romain durant son triomphe et lui murmurerait à l’oreille « Souviens toi, tu es mortel. »

Tout ceci peut être simplement expliqué comme un engagement envers la qualité et cela s’étend à leur éditeur, qui encourage la perfection et la finition. Ils sortiront le jeu quand il sera conforme à leurs critères et pas avant.


Source : http://war.warcry.com/news/view/76671-AGDC-07-Warhammer-Online-Interview-with-Mark-Jacobs

Réactions (96)


Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu