De nouveaux licenciements chez Mythic

mythicentertainment.jpg

Joystiq et Massively ont évoqué hier de nouvelles rumeurs, d'après eux crédibles, quant à des licenciements chez Mythic, touchant cette fois également l'équipe de développement.

Une première vague de licenciements, qui avait été annoncée par des rumeurs il y a quelques jours, avait concerné le service client et les testeurs internes (service tests et qualité). Joystiq et Massively ont indiqué hier que, selon des sources crédibles, une nouvelle vague de licenciements risque de toucher Mythic, plus sérieuse dans la mesure où l'équipe de développement elle-même serait affectée. Entre soixante et cent trente postes seraient menacés, incluant manifestement des développeurs bien connus du public.

Ces rumeurs interviennent une semaine après l'annonce d'un plan ambitieux pour WAR prévu pour les prochains mois dans le cadre de l'Appel aux armes et des futures versions majeures. Elles arrivent également juste après la présentation par EA de ses comptes trimestriels qui indiquent que la communauté se situait légèrement au-dessus des 300 000 abonnements au 31 décembre 2008 - niveau bien inférieur à ce qui était manifestement attendu par Mythic, si l'on en croit les tonitruantes déclarations de Mark Jacobs durant la phase de développement (un jeu qui n'ouvre pas de serveurs pendant les six premiers mois d'exploitation marche mal...).

(Notons que Mythic n'a pas encore commenté les résultats de WAR.)

Les comptes d'EA Games sont assez mauvais pour l'année 2008 (avec un arrière-plan de crise financière dont tout le monde a entendu parler) et les annonces ou rumeurs de licenciements chez Mythic sont à réinsérer dans ce contexte : EA a annoncé un plan de licenciements touchant quelques 1 100 postes afin de réduire les coûts de fonctionnement, Mythic étant l'une des filiales affectées (mais pas la seule).

http://medias.jeuxonline.info/upload/war/Site/Romeo/mbj.jpg

Dans une nouvelle lettre à la communauté, Mark Jacobs explique qu'il s'agit d'une restructuration "normale" étant donné que le jeu n'est plus au stade du développement : le besoin en testeurs internes voire en développeurs serait mécaniquement moindre, les effectifs ayant été augmentés juste avant la sortie du jeu. Au-delà d'une restructuration "normale", il est possible d'y voir la déception des attentes de Mythic où l'on espérait peut-être que le titre marche beaucoup mieux. La même explication donnée pour le service clients est plus étonnante (c'est lorsqu'il y a des clients que le besoin est fort, et non avant).

Mark Jacobs assure également que le planning des prochains mois ne sera pas affecté par ces licenciements et signale qu'après les licenciements l'équipe de développement reste plus importante qu'elle ne l'a jamais été pour Dark Age of Camelot. Le problème étant que Mark Jacobs n'est pas nécessairement la personne dont le capital confiance est le plus fort chez Mythic...

Il est probable que ces maigres paroles ne suffisent pas à éteindre les inquiétudes au sein de la communauté quant aux agissements d'Electronic Arts vis-à-vis de Mythic. Et qu'elles seront de peu de réconfort pour tous les employés de Mythic qui se trouveront privés de travail d'ici peu.

Source : http://www.joystiq.com/2009/02/04/rumor-more-layoffs-at-mythic-senior-designers-affected/

Réactions (179)


Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,5 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu