Présentation

L'AUBE DU SOLEIL DE SANG

Dans les Badlands, Gazbag et Grumlok retrouvent leurs Gonzes du Soleil de Sang. Les deux chefs partent immédiatement accomplir la mission que Malékith leur a magiquement confiée. Guidés par leur Chef et leur Chamane dotés de nouveaux pouvoirs, les gonzes entament leur marche vers les Montagnes du Bout du Monde, entraînant avec eux toutes les tribus peaux-vertes qu'ils rencontrent et massacrant sur leur route tous ceux qui ne veulent pas entrer dans les rangs. Jamais aucun Orque ou Gobelin n'a joui d'une telle force ou d'une telle puissance. Les rangs des Gonzes du Soleil de Sang grossissent au fur et à mesure que se propagent les rumeurs de leurs actions.

Au moment où la horde de peaux-vertes approche de Karak aux Huit Pics, les Nains se réfugient dans leurs murs, persuadés d'être en sécurité dans leur forteresse imprenable. Mais lorsque Gazbag, faisant usage de sa toute nouvelle puissance magique, parvient à pratiquer une brèche dans le rempart de la ville, les Nains en restent stupéfaits. Jamais auparavant aucune armée ennemie n'avait réussi à pénétrer dans Karak aux Huit Pics. Alors qu'une vague de peaux-vertes mugissantes s'infiltre par la brèche, les défenseurs insensibles et néanmoins obstinés de la ville condamnée se préparent à livrer leur dernière bataille. 

La nouvelle se répand comme une traînée de poudre. Comment une seule et unique tribu de peaux-vertes a-t-elle pu prendre une forteresse réputée impénétrable ? Et même si peu d’entre eux le reconnaissent, de nombreux Nains sont profondément bouleversés par cette incroyable défaite. À Karaz-a-Karak, le Haut RoI Thorgrim le Rancunier prépare sa revanche et donne l’ordre à tous les Nains de la cité de se préparer à une grande guerre.

Dans son for intérieur, le souverain est très inquiet. La rumeur raconte que les peaux-vertes sont conduites par un Chef de guerre doté de la puissance de dix Orques et d'un Chamane aux pouvoirs magiques encore inégalés. En temps normal, le Haut Roi n'aurait pas prêté l'oreille à de telles allégations, les Nains ayant un célèbre penchant pour l'exagération. Or, la chute de Karak aux Huit Pics et son effet sur le moral des troupes ne peuvent être sous-estimés. Le Haut Roi décide alors d’envoyer en secret un cavalier vers l'Empire pour prévenir Karl Franz du potentiel danger qui plane sur ses propres terres, au cas où les Nains ne parviendraient pas à mettre un terme à cette invasion de peaux-vertes. Mais le Haut Roi est bien trop fier pour demander une aide directe à l'Empereur. Il espère néanmoins qu’il saura interpréter la gravité du message qu’il lui envoie.

Pendant ce temps, à l'extrême sud, les cavaliers Squigs et des Chevaucheurs de Sanglier partent de Karak aux Huit Pics dans toutes les directions pour annoncer le rassemblement d’une grande Waaagh ! à la forteresse. Des légions d'Orques et de Gobelins affluent alors dans le fort capturé et les terres environnantes. Chaque chef vient rendre hommage à Grumlok et Gazbag, promettant au “gonze” la destruction des Nains. 

Des deux côtés, de grandes armées se rassemblent. Les Nains sont déterminés à reprendre Karak aux Huit Pics et à venger les victimes, alors que les peaux-vertes ne pensent qu'à éliminer le plus de Nains possibles.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

40 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (51 évaluations | 1 critique)
5,7 / 10 - Assez bien