Barak Varr


Barak Varr est l’unique port maritime des terres Naines et a longtemps joué le rôle de centre commercial clé du Vieux Monde. La plus grande partie des denrées exportées depuis Barak Varr pour des pays tels que la Tilée, la Bretonnie et l’Empire passent par les docks lourdement fortifiés de la ville. Bien que les terres de Barak Varr incluent théoriquement tous les ports, les docks ainsi que les jetées jouxtant l’extrémité la plus à l’ouest du Golfe Noir, ce à quoi on fait allusion en parlant de Barak Varr est la Grande Alcôve, le port gigantesque creusé dans les Falaises de Gamrud.


En réponse à la requête du Haut RoI Thorgrim le Rancunier, le Roi Byrrnoth Grundadrakk, seigneur de Barak Varr, a accepté d’envoyer une grande partie de sa flotte de cuirassés pour soutenir la reconquête d’Ekrund par les Nains, ne laissant qu’une force symbolique pour la défense du port. Peu de temps après le départ des bateaux, le port subit un assaut considérable lancé par les peaux-vertes. Orques et gobelins arrivèrent par terre et par mer et débordèrent rapidement les défenses restantes de Barak Varr. Les Nains repoussèrent l’attaque à grand peine, ce qui força le Roi Grundadrakk à rassembler son peuple et à sceller les portes donnant sur Barak Varr pour se replier au refuge de la Grande Alcôve.


Privé de sa supériorité navale, le Roi Grundadrakk dut accepter l’occupation de Barak Varr par les peaux-vertes jusqu’au retour d’Ekrund de sa flotte principale. Les derniers cuirassés du Roi se battent maintenant pour contenir les peaux-vertes avec des bombardements intermittents tout en évitant les attaques des nombreuses barges Orque dans le port. Une batterie de canons imposants placée le long du promontoire rocheux qui domine la baie apporte une aide supplémentaire à la défense de l’Alcôve.



Les nains ont construit des phares solidement fortifiés le long du Golfe Noir, guidant les navires jusqu’au port de Barak Varr. Ces secteurs sont devenus des zones de conflits sanglants entre les Nains et les peaux-vertes. Le plus fort de la bataille se joue au phare du Golfe Noir où un groupe de Nains, faibles en nombres mais résolus, tiennent bon face aux hordes de peaux-vertes. Ces braves guerriers savent que les cuirassés envoyés à Ekrund auront besoin du phare à leur retour pour les guider sans encombre jusqu’à la Grande Alcôve. Avec un courage et une endurance toutes Naines, les défenseurs ont pu repousser toutes les attaques dirigées contre le phare. Cependant, leurs réserves se font dangereusement rares et ils ne pourront pas tenir beaucoup plus longtemps.


Malgré leurs pertes, les peaux-vertes continuent de lancer attaques sur attaques contre les portes de la ville. Les combats se font les plus féroces à la Bar Dawazbak, la porte de la Tête du Nain, où un brave contingent des meilleurs guerriers du Roi Grundadrakk a reçu l’ordre de tenir jusqu’au dernier. C’est cette porte qui protège l’entrée terrestre de la Grande Alcôve et si les peaux-vertes arrivaient à passer, les Nains verraient alors leur route de repli coupée et seraient forcés de se battre jusqu’à la mort.


La tribu du Croc Solitaire surpasse largement en nombres les Nains repliés dans la Grande Alcôve et c’est une chance pour ces derniers qu’une aide inattendue ait récemment jeté l’ancre dans leur port. Ayant flairé le profit à en tirer, le légendaire régiment de pirates Tueurs commandé par le Capitaine Long Drong avait mis le cap sur le port de Barak Varr. Les pirates mercenaires offrirent leurs services aux Nains assiégés dans l’Alcôve et, une fois que le Roi Grundadrakk eut grappillé suffisamment d’or pour les payer, les hommes de Long Drong allèrent affronter la flotte entière de peaux-vertes. C’est une mission désespérée dans des conditions impossibles, mais c’est exactement le type de défis qu’affectionnent les Tueurs.


L’avènement de l’Age du Jugement ayant ravivé les anciennes hostilités entre les forces de l’Ordre et de la Destruction, l’importance du port Nain de Barak Varr a considérablement augmenté. Si les peaux-vertes continuent le blocus du port, la ligne de ravitaillement vitale reliant les Nains à leurs alliés sera coupée et ils auront alors peu d’espoir de survivre à la grande Waaagh! qui envahira bientôt leur capitale.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu