Elfes Noirs - Histoire

La Naissance du Roi Sorcier

Les Elfes Noirs sont nés dans le sang des guerres civiles d’Ulthuan, cela commença il y a près de sept mille ans lorsque Aenarion, premier des rois phénix Hauts Elfes, affronta les hordes de Slaanesh et délivra une prophétesse du nom de Morathi. Le roi phénix fut envoûté par la grande beauté de la jeune Elfe et l’épousa dés son retour de campagne.

Tandis que les années passaient, les plans du Chaos que l’on pensait alors vaincu continuaient à se mettre patiemment en place au cœur même du royaume d’Ulthuan, le contact prolongé qu’eu jadis Morathi avec les forces du dieu des Plaisirs Slaanesh transforma peu à peu son esprit, l’Elfe autrefois joyeuse, devint triste et distante, les années passèrent et l’amertume devint mépris et cruauté, la prophétesse commença à s’enfermer dans ses appartements et des rumeurs colportaient que la souveraine se livrait en secret à la pratique de la Magie Noire. Partout l’on racontait dans le royaume d’Ulthuan qu’Aenarion souhaitait se séparer de sa reine et nombreux furent les proches du roi phénix à essayer de l’en convaincre.

Devant l’aveuglement d’Aenarion, certains proches du roi commencèrent à se réunir en secret et tentèrent à plusieurs reprises d’assassiner Morathi et le roi phenix lui-même. Ces attentats échouèrent et leurs auteurs furent exécutés. Peu à peu le royaume s’effrita depuis son sommet et pour préserver l’ordre du royaume, Morathi et Aenarion annoncèrent la naissance prochaine d’un enfant roi.
Ainsi naquit Malekith le maudit, corrompu dés sa naissance par les forces occultes et légitime héritier du trône d’Ulthuan.


La Couronne de Fer

Les années passèrent et comme tout prince Phénix, Malekith profita du meilleur enseignement martial qui soit et malgré les qualités physiques naturelles héritées de son père qui faisait de lui un grand guerrier, le jeune prince considérait les cours du maître d’arme comme inutiles et dégradants pour sa condition. Son esprit était tourné avec obsession vers une seule chose, une chose dont il devait taire le nom, une chose pour laquelle ses talents étaient incomparables et qui le lié à sa mère, la Magie Noire.

En secret Morathi initia son fils à la pratique de cette Magie interdite, Malekith serait l’instrument de sa vengeance lorsque celui-ci succéderait à son père et la Prophétesse observa avec réjouissance que son enfant avait des prédisposition surnaturelles pour l’apprentissage et la maîtrise de la Magie Noire, quelques dizaines d’années lui suffirent à dépasser le niveau de sa mère et sa soif de connaissance semblait insatiable.
Mais les plans de Morathi ne se passèrent pas comme elle l’escomptait, lorsqu’ Aenarion mourut à la bataille de l’Ile des Morts, le Haut Conseil décida que Malekith n’était pas en mesure de régner, officiellement par manque d’expérience mais officieusement on murmurait partout dans le royaume que les dissidents du royaume essayaient de prendre de nouveau le pouvoir. Malekith était emplis d’une rage folle mais masqua son ressentiment et accepta la décision du conseil. Ainsi ce fut Bel-Shanaar qui fut nommé roi phénix et Malekith, ne pouvant supporter la présence de cet usurpateur, s’exila quelques temps sous le prétexte de campagnes militaires dans les terres du Nord.

Ce voyage le conduisit loin de ses terres, vers des lieux sinistres au nord du nouveau monde ou il batailla face à des hordes de créatures démoniaques et profita de ces combat pour mettre en pratique ses connaissances de la Magie Noire, à l’abri du regard de Bel-Shanaar et du Haut Conseil, il s’exerça sans relâche jusqu’à ce que sa maîtrise de la magie soit parfaite et c’est dans ces terres de désolation qu’il fit la découverte d’un puissant artefact. Enfouis depuis des millénaires dans les ruines d’une cité, La Couronne de Fer reposait sur le corps momifié de l’ancien souverain de cette civilisation disparue. Malekith prit cela comme un signe que lui envoyait Khaine le dieu du meurtre, Khaela Mensha Khaine comme l’appellent les Elfes, souhaite qu’il revienne en Ulthuan, qu’il reprenne ce qui lui revient de droit et qu’il renvoi l’usurpateur Bel-Shanaar dans les abîmes d’où il est apparu, il prit la couronne, la posa sur sa tête et ordonna à son armée de préparer le voyage du retour.


Le Feu Sacré d’Asuryan

Le retour victorieux de Malekith divisa Ulthuan, le Haut Conseil et la majorité des seigneurs restèrent fidèle à Bel-Shanaar mais Malekith bénéficia du soutien des seigneurs fidèles à Aenarion. De nombreuses années s’écoulèrent, des années de complots et de trahisons ou Malekith usa de toute sa ruse pour rallier de nouveaux seigneurs sous sa bannière et se débarrasser des éventuels prétendants au trône. L’influence de Malekith fut bientôt assez grande pour n’être dépassé que par celle de Bel-Shanaar en personne. Pendant ce temps Morathi gagna les faveurs de Bel-Shanaar en lui divulguant des informations sur son fils et en convaincants quelques seigneurs de rejoindre le RoI Phénix. Malekith dénonça sa propre mère comme adoratrice du Chaos mais le Roi Phénix s’opposa à son arrestation, le Haut Conseil commença à perdre confiance en Bel-Shanaar en voyant l’influence grandissante qu’avait Morathi sur lui.

La nuit suivante Bel-Shanaar mourut empoisonné et Malekith remit aux mains du Haut Conseil la prophétesse Morathi pour qu’elle soit jugée.
Avec la bénédiction du Haut Conseil, Malekith se prépara à devenir le troisième Roi Phénix d’Ulthuan et durant la cérémonie de sacre il traversa les flammes sacrées du Dieu Asuryan pour prouver sa légitimité sur la couronne. Malekith pensait pouvoir traverser ses flammes aisément comme l’avait fait son père et Bel-Shanaar avant lui, mais le feu sacré ne se laissa pas traverser par cet être corrompue par le Chaos et il fut violemment rejeté au sol. Affreusement brûlé et mutilé, il ordonna qu’on libère Morathi et qu’on les escorte prestement dans son donjon au Nord d’Ulthuan.
Désorganisés et sans chef le Haut Conseil ne les poursuivit pas, il se passa de longs mois avant qu’un nouveau Roi Phénix soit élu et ce fut finalement Imrik qui s’imposa comme troisième roi Phénix et prit le nom de Caledor Premier.


La Guerre Civile

La plus grande confusion régnait en Ulthuan et de nombreux Elfes contestèrent la légitimité de Caledor et rejoignirent Malekith, la tension était à son comble lorsque Malekith qui ne s’était pas encore remit de ses blessures ordonna l’assassinat de Caledor, les assassins échouèrent et avouèrent le nom de leur commanditaire, la nouvelle se répandit comme une traînée de poudre à travers Ulthuan et la guerre civile éclata.
Lorsque Malektih recouvra complètement ses forces il fit appel à ses meilleurs armuriers et avec l’aide des sorciers qu’il avait initié à la magie Noire il se fit forger une armure noire emplit de magie, sa couronne fut scellée sur son casque et l’ensemble fut soudé directement sur son corps mutilé, la douleur fut terrible mais elle n’était rien comparé à celle des flammes d’Asuryan.

Le Roi Sorcier mena lui même son armée face aux forces de Caledor et remporta de grandes victoires, il tua systématiquement les survivants qui acceptèrent de se rendre à lui, brûla villes et villages qui ne lui étaient pas fidèles, tua femmes et enfants pour que plus jamais aucun d’eux ne puisse prendre les armes pour se retourner contre lui, les éclaireurs et officiers de l’ennemis étaient longuement torturés et leurs cries d’agonie résonnaient tout autour des campements de son armée.
De nombreuses années de guerre finirent par dévoiler peu à peu la véritable nature de Malekith aux yeux des Seigneurs d'Ulthuan et la guerre tourna vite au désavantage du roi sorcier, son armée fut acculé aux Marais de Maledor et les maladies commencèrent à décimer ses troupes. Fou de rage Malekith décida de rassembler ses meilleurs sorciers pour dissiper le Vortex qui sépare la dimension du Chaos de la nôtre, S’il ne pouvait avoir Ulthuan nul ne le pourrait.

Aprés des heures de vaines incantation, un grondement lourd commença à se faire entendre, au départ à peine audible, puis de plus en plus fort, jusqu'à faire trembler les murs d'enceinte de Lothern, un terrible seïsme brisa Ulthuan et une vaste partie des terres furent submergées par les flots.
De nombreuses cités furent englouties et des dizaines de milliers d'elfes périrent, dans un dernier espoir pour échapper au cataclysme qu'il avait déclenché, Malekith et ses sorciers usèrent de toute leur magie pour arracher leurs forteresses à cette terre condamné, ainsi apparurent les premières arches noires, ces vastes citadelles flottantes dérivèrent de long mois avant d’atteindre les mornes terres de Naggaroth qui sont depuis lors le royaumes de Elfes qui suivirent le Roi Sorcier.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu