Empire - Religion

Le citoyen impérial a tendance à attribuer au divin la plupart de choses et des événements qui l'entourent. Il aura tendance à faire preuve d'une dévotion exagérée pour s'attirer les faveurs d'un dieu même si ce dernier lui est étranger. Outre les temples, qui sont généralement bâtis dans les villes importantes, on trouve une multitude d'oratoires dédiés à une entité divine quelconque. Vous aurez compris que les divers clergés tiennent un rôle important, tant au niveau social que politique.

Nous allons vous présenter ici les divinités majeures de l'Empire. Il existe une multitude de dieux mineurs qu'il serait impossible d'énumérer.


Taal, dieu de la nature.


Il est le maître des lieux sauvages, des bêtes et des forces qui échappent à la compréhension des hommes. Il est le vent, la pluie et le tonnerre. Les gravures le représentent sous la forme d'un homme robuste arborant un crane de cerf en guise de casque. On le voit souvent prendre la forme d'un bison ou encore d'un ours.
Ses symboles sont le crane de cerf et la hache de pierre. Ses clercs arborent des tenues simples aux couleurs naturelles, grises ou vert sombre. Le culte de Taal est particulièrement vivace dans le nord et il est adoré de la plupart des forestiers et des hommes qui vient au contact de la nature. Ses temples sont presque tous érigés dans des forets ou des montagnes, loin des villes. Epoux de Rhya, il est le frère d'Ulric et le père de Manann. Il entretient de bonnes relations avec ces cultes et il est un ennemi farouche des dieux du chaos.

Rejoindre le culte de Taal implique de ne pas être d'origine urbaine.

Commandements :

-Ne jamais blesser un animal sauf pour se défendre, se nourrir ou en vue d'un sacrifice.
-Taal exige tous les mois, lorsque la lune est absente, le sacrifice d'un animal capturé par le clerc.
-Tous les prêtres de Taal doivent passer les sept jours et les sept nuits qui suivent le solstice d'hiver seuls dans une région sauvage.
-Les clercs de Taal ne peuvent revêtir d'armure de métal.


Rhya, la déesse mère.


Rhya est la déesse mère de la foi antique et est vénérée par les ovates et les druides. Sa popularité a grandement décliné depuis l'avènement de l'Empire. Elle est l'épouse de Taal mais ne dispose ni de temples ni d'oratoires, on lui consacre le plus souvent des clairières sacrées ou des cercles de pierres. La seule condition requise par Rhya est d'embrasser une carrière druidique.


Mannan, dieu des mers.


Fils de Taal et de Rhya, Mannan règne en maître sur les mers et les océans. On le représente le plus souvent comme un homme arborant une couronne à cinq pointes mais aussi, parfois, comme un tourbillon ou un gigantesque monstre marin. Ses symboles sont une vague stylisée et la couronne à cinq branches. Ses clercs portes des tenues bleues-vertes. Manann est vénéré tout le long des côtes spécialement par les marins, pêcheurs mais aussi les pirates. On raconte qu'il serait également adoré par certains elfes des mers sous le nom de Mathlann. Les temples de Manann sont presque tous situés dans les villes côtières, le grand temple se dresse à Marienburg et abrite une fortune colossale accumulée par des génération de donateurs. Manann s'entend bien avec les cultes de ses parents, Taal, Rhyaa et Ulric.
Commandements :

-Les restrictions ordonnées par Manann sont ce que nous appelons du « folklore de marin ». Siffler à bord, entamer un voyage le trentième jour du mois ou tuer un albatros...


Morr, dieu de la mort.


Morr est représenté comme un homme grand à l'allure noble. Il est le maître des âmes et il les guide personnellement jusqu'à son royaume. Morr est aussi le dieu des rêves.
Son symbole est le corbeau et ses prêtres portent une robe sombre et simple.
Morr n'est pas vénéré régulièrement mais ponctuellement. Les familles des morts lui adressent leur prières. Les temples de Morr se trouvent près des cimetières. Le culte entretient de bonnes relations avec tous les autres dieux des hommes. Morr abhorre les nécromants qui osent empiéter sur son domaine. Il est farouchement opposé à Khaine, son frère, seigneur du meurtre.

Commandements :

-S'opposer aux nécromants et aux adeptes de Khaine.
-Ne jamais refuser de conduire un service funéraire si on leur demande.
-Ne jamais déranger un site funéraire sous la protection de Morr.
-Ne jamais amener un mort vivant à l'existance.


Myrmidia, déesse de la guerre.


Elle est la fille de Morr et de Véréna et elle est la déesse des soldats et des stratèges. Elle est la mère de l'art de la guerre et laisse la fureur des batailles à Ulric. Elle est représentée comme une belle et grande jeune femme ou comme un aigle. Ses symboles sont la lance et le bouclier. Ses clercs portent des robes blanches à capuchons bleus. Le grand temple de Myrmidia se trouve à Magritta en Estalie mais la plupart des grandes cités de l'Empire en possèdent un. Le culte est amis avec Morr et Vénéran mais aussi avec Shallya, sa soeur. Une certaine tension existe entre le culte de Myrmidia et celui d'Ulric tant leurs conceptions de la guerre sont éloignées. Le culte est en conflit avec celui de Ranald.

Commandements :

-Ne jamais tuer un ennemis qui s'est rendu.
-Ne jamais discuter un ordre donné par un supérieur sauf si cet ordre entre en conflit avec un ordre précédent.


Ranald, dieu des voleurs et des mystificateurs.


Il protège les voleurs et les filous. Il se présente comme un homme plaisant et agile et sous les traits d'une corneille, d'un chat noir ou d'une pie. Ranald n'est en aucun cas mauvais mais plutôt malicieux. Il est également le maître du jeu et de la chance. Il n'a pas de symbole pour des raison évidente de discrétion mais on tente d'invoquer son attention en croisant majeur et index. Pour les mêmes raisons, il ne possède pas de temple, on trouve cela dit de petits oratoires en son honneur un peu partout dans le vieux monde.

Commandements :

-Ne jamais informer les autorités
-La dague est la seule arme autorisée et toute sorte d'armure de métal est proscrite.
-La violence est prohibée sauf en dernier recours.


Shallya, déesse de la guérison et de la compassion.


Soeur de Myrmidia, elle est la fille de Véréna et de Morr. Elle se présente sous la forme d'une jolie jeune fille perpétuellement en pleurs ou d'une colombe blanche. Ses symboles sont la colombe ou un coeur duquel perle une goutte de sang. Le plupart de ses clercs sont des femmes et elles portent des robes blanches. Le temple principal de Shallya se trouve à Couronne mais le culte est extrêmement répandu dans tout l'Empire. Shallya est l'amie de tous les dieux bien qu'un peu moins proche d'Ulric. Elle n'est en guerre qu'avec Nurgle.

Commandements :

-Ne jamais prendre une vie humaine même pour se défendre.
-Ne jamais prendre la vie d'une créature intelligente sauf pour se défendre.
-Des soins urgents ne devront jamais être refusés a quelqu'un qui suppliera qu'on les lui accordent.


Ulric, dieu des batailles des loups et de l'hiver.


Ulric jouit d'une immense popularité dans tout le vieux monde. Il est le dieux des guerriers. On le décrit comme un homme massif bardé de son armure et d'une cape taillée dans la peau d'un loup blanc. Ulric ne respecte que la force et la bravoure. Il ne tolère pas la faiblesse. Son symbole est le loup. Son grand temple se trouve à Middenheim, la cité du loup blanc, dont il est le saint patron. Il s'agit d'un gigantesque bâtiment simple et massif au sein duquel brûle la flamme qui jamais ne doit s'éteindre. Les clercs d'Ulric sont tous des militaires ou des guerriers. On raconte que c'est le poing même d'Ulric qui aplanit le sommet du pic rocheux sur lequel est bâtie Middenheim.

Commandements :

-Ne jamais discuter l'ordre direct d'un supérieur sauf si l'ordre en question entraîne la violation d'un autre commandement.
-Ne jamais refuser un défi.
-Ne jamais recourir à la sournoiserie ou au mensonge.
-Les armes à feu et les explosifs sont proscrits à la différence de toutes les autres armes.
-Ne jamais laisser s'éteindre les feux qui brûlent dans les temples ou les oratoires. Il est dit que si cela devait advenir, l'hiver suivant serait des plus rude et durerait toute l'année. Certains sont plus pessimistes cela dit ...


Véréna, déesse de l'étude et de la justice


Elle est également la déesse de la sagesse. Elle est adorée de nombreux érudits. On la représente parfois sous la forme d'une chouette qui est son symbole avec les plateaux de la balance. On lui a dressé des temples dans toutes les grandes ville de l'Empire, spécialement là ou on trouve des universités. Véréna est amicale avec les autres divinités de l'Empire.

Commandements :

-Toujours dire la vérité.
-Ne jamais refuser d'agir comme médiateur si on le demande.


Sigmar Heldenhammer, divinité patronale de l'Empire.


Il est l'homme qui devint le premier empereur qui devint un dieu. Adoré partout dans « son » Empire il est représenté comme un homme blond immense et prodigieusement musclé. Il porte invariablement son marteau, Ghal Maraz, le fendoir de crânes et est assis sur un trône dépouillé au pied duquel est empilé un monticule de têtes de gobelinoïdes. Sa popularité est incontestable partout sauf dans la cité de Middenheim où Ulric règne en maître.
Ses symboles sont le marteau et la comète à deux queues. Sigmar est l'ami du culte de Grugni et reste amical avec tous les autres cultes humains et nains. Il est l'ennemi mortel des dieux gobelinoides et des dieux du chaos. C'est le grand Théogone, personnalité éminente au niveau religieu et politique, qui mène son culte.

Commandements :

-Ne jamais refuser son aide à un Nain.
-Tout faire pour la sauvegarde de l'Empire.
-Rester fidèle à l'Empereur.
-Traquer les gobelinoides et les servants du chaos.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu