Le Chasseur de Squigs

"... é çui-là cé Mâcheur ! Mâcheur cé un sakré numéro, s'bien vré ! Y vous koupe un gus en deu direkt ! 'Voyez c'te cikatriss' sur mon bras ? Cé Mâcheur k'a fé ça ! J'm'en vé l'choper..."
- Moignons-verts , chasseur de squig gobelin

Introduction

Un Squig seul ne fait pas le poids face à un combattant, mais un squig contrôlé par un chasseur expert en la matière est redoutable ! A l’aide d’un sifflet ou d’aiguillons, le chasseur de squig envoie son familier à l’attaque tout en gardant lui-même une position sûre à distance. Il le soutient en lui donnant des ordres ou en décochant lui-même des flèches.

Avec de l’expérience, il apprivoise de nouvelles races, apprend à contrôler des squigs de plus en plus puissants et acquiert des compétences particulièrement squiguesques.

Choisir son squig demande de la stratégie. Chacune de ces bestioles possède ses propres capacités. Il faut alors le choisir intelligemment, selon les situations et les besoins. Tactiquement, le chasseur doit tuer son adversaire tout en évitant ses contre-attaques. Les squigs tout comme le chasseur sont extrêmement puissants mais sont aussi très fragiles.

Pour en venir à bout, il faudra attaquer le chasseur ou son squig le plus rapidement possible, afin de réduire leur puissance d’attaque. Faîtes bien attention à ces créatures qui sont capables de contourner votre position grâce à leur vitesse de déplacement !

 

Présentation

Le mal nommé Chasseur de Squig - l'appellation "Dresseur de Squig" lui aurait en fait mieux convenu - est la classe des Peaux Vertes dont le but est d'infliger des dégâts importants de loin. Pour ce faire, il est équipé d'un arc : il est, avec le Guerrier-Fantôme, l'un des seuls archers de WAR. Il est également accompagné par un familier, un squig, dont l'apport varie en fonction de ce que le Chasseur recherche ; sur ce plan la classe est plus proche du Lion blanc.

Le Chasseur compense sa faiblesse au corps-à-corps par une bonne mobilité (grâce, notamment, à la tactique raciale Cassos ! qu'il partage avec le Chamane). Il se déplace sur l'ensemble du champ de bataille et essaie généralement de ne pas rester statique afin d'être moins facile à retrouver - sa taille étant un atout non négligeable pour passer inaperçu. Son familier peut en outre lui permettre de se tirer des mauvais pas dans lesquels il se fourre.

Son aspect ridicule et sa petitesse, si elles prêtent à rire, ne doivent pas amener ses adversaires à le sous-estimer : le Chasseur de Squig est un personnage redoutable, capable, s'il n'est pas inquiété, de décimer les rangs ennemis en les criblant de flèches innombrables. Le meilleur moyen de l'empêcher de nuire reste par conséquent de le tuer.

Au lancement du jeu, le Chasseur était considéré comme une classe assez faible : prédateur de personne, proie de tous. Au fil des versions, la classe a été retravaillée et ses dégâts considérablement augmentés. Il tient désormais son rang parmi les classes offensives de manière plus qu'honorable.

 

Chasseur sur sa monture

 

Les voies de spécialisation du Chasseur de Squig correspondent à trois distances de combat distinctes : tir lointain, tir à moyenne portée, corps-à-corps et combat avec le familier.

GRO'Tir

Cette voie permet d'infliger des dégâts importants en une seule flèche, tirée d'une portée maximale, soit 100 mètres (portée qui peut d'ailleurs être augmentée lorsque le Chasseur invoque son Squig cornu).
La plupart des attaques de cette voie obligent le Chasseur à s'arrêter quelques secondes pour préparer ses tirs ; aussi cette spécialisation est-elle celle qui amène le moins le Chasseur à se déplacer frénétiquement de droite à gauche et qui favorise a contrario un jeu (relativement...) calme.

Certaines attaques sont particulièrement dévastatrices : la "Flèche empoizonnée" inflige de gros dégâts magiques et "Achève-les !" permet bien souvent d'éliminer une cible mal en point. Sans parler du sort de moral final, "Plein d'tirs", qui empoisonne la vie des groupes ennemis...
Mais les autres compétences ne sont pas en reste et apportent souvent des effets très utiles, qu'il s'agisse de l'emblématique Kanardage ou d'une flèche qui empêche l'ennemi de lancer des sorts.

Les tactiques de cette voie sont très intéressantes pour le Chasseur puisqu'elles lui permettent de limiter sa consommation de points d'action (Tir malin) ou d'en regagner plus rapidement (T'as mal, hein ?).

La voie Gro'Tir, très prisée par ceux qui désirent avant tout jouer un archer, se marie bien avec la voie Tir rapide pour donner un mélange de jeu gobelinesque, c'est-à-dire à la fois déjanté, puissant et jamais ennuyeux. Elle permet de rester loin de la mêlée tout en étant meurtrière et n'est pas dépourvue d'attaques utilitaires.

 

Tir rapide

La spécialisation Tir rapide procure au Chasseur une mobilité maximale : nul besoin, ici, de s'arrêter durant de longues secondes pour lancer une flèche. Toutes les compétences sont instantanées ou se changent tout en courant. En contrepartie, la portée du Chasseur est plus faible qu'en Gro'Tir (de 5 à 65 mètres). Cependant, en utilisant la tactique de spécialité "Autant en emporte le sang", le Chasseur peut amener sa portée maximale à 100 mètres pour les aptitudes de la voie.

Les dégâts en Tir rapide sont surtout basés sur le harcèlement de l'ennemi jusqu'à son épuisement, par le biais de sorts de dégâts répétés (DoT). Le principe est simple : placer de nombreux compétences de ce type sur sa cible et la regarder agoniser ensuite - ou l'aider à mourir plus vite en utilisant d'autres compétences.

La voie contient également des compétences utilitaires ; l'une, de base, permet de ralentir les déplacements de la cible. Mais la compétence la plus intéressante pour tuer une cible est sans doute la "Flèche pourrie" qui réduit de moitié l'efficacité des soins reçus par la cible. Cela permet au Chasseur de la tuer en toute tranquillité.

Cette orientation est adaptée aux Gobelins dont le tempérament les pousse à l'agitation permanente et qui ne peuvent réprimer cette frénésie. Le Chasseur passe son temps à courir sur le champ de bataille tout en restant insaisissable et en s'efforçant de gêner un maximum l'ennemi. Il prépare les proies que son groupe achève.

 

Poignardage

Cette voie est axée sur le combat au corps-à-corps, mais de manière tout à fait atypique. En effet, il s'agit en fait de frapper par l'intermédiaire d'un squig : le familier habituel ou un second squig, invoqué par le Chasseur qui se place ensuite en lui - c'est l'Armure de Squig.

Le Chasseur ne dispose que d'une seule compétence de mêlée de base ; pour lancer les autres, il doit lancer son Armure de Squig. Une fois installé dans le squig, il peut lui donner des coups pour le diriger et frapper l'ennemi, en particulier par le biais de l'Indigestion (touche tous les ennemis proches).

Il peut aussi employer son familier de diverses manières, en le projetant ou en lui faisant répandre du gaz qui ralentit les actions ennemies. Pour cette raison, la voie Poignardage n'a d'intérêt que lorsque le Chasseur possède un familier vivant.

Peu fournie et obligeant le Chasseur à s'exposer, cette spécialisation est rarement un choix primaire. Elle peut éventuellement se révéler intéressante en voie secondaire en permettant au Chasseur de se protéger (relativement, néanmoins...) face à un ennemi au corps-à-corps.

Un Chasseur de Squigs

 

Le familier

Le Chasseur de Squig est, avec le Lion blanc, l'une des classes à familier de WAR : il invoque une créature - en l'occurrence, un squig - qui se bat à ses côtés et auquel il peut donner des ordres simples (attaque ! reviens ! reste là !). Cependant, un squig possédant un intellect modérément développé, lesdits ordres ont en général de bonnes chances de n'être suivis d'aucune application...

Il existe quatre squigs entre lesquels le Chasseur peut choisir (il ne peut contrôler qu'une créature à la fois), chacun ayant ses particularités :

  • le squig de base n'est lié à aucune voie. Son principal apport est la provocation (taunt) qu'il lance parfois sur l'ennemi, attirant son attention. Il est très utile en PvE solo.
  • le squig cornu est lié à la voie Gro'Tir. Il attaque au corps-à-corps et augmente la portée maximal des tirs du Chasseur (de 10 %).
  • le squig à pointes est celui de la voie Tir rapide. Il attaque à distance et augmente les chances de porter des coups critiques (de 5 %). Il est peu résistant.
  • le squig gazeux est celui de la spécialisation Poignardage. Il attaque à distance et double l'armure du Chasseur. Il est faible face aux attaques magiques.

Lorsque le familier meurt, le Chasseur doit attendre quinze secondes avant d'en rappeler un (de même s'il révoque son familier).

Diverses compétences du Chasseur sont liées à la présence d'un familier : elles sont lancées par son intermédiaire, centrées sur lui... Le squig est donc un atout pour le Chasseur. Cependant des problèmes de déplacement (pathfinding) et une faible résistance amènent de nombreux Chasseurs à jouer sans leur bestiole, en adoptant plutôt la tactique Solitaire qui accroît les dégâts qu'ils infligent (de 25 %) lorsqu'ils n'ont pas de familier.

 

Conseils pour Chasseur de Squig débutant

"Chuis ptit, chuis pas kosto épitou lé zoms y veul' ma po !!
Rien n'illustre mieux la dure destinée du Chasseur débutant que ces paroles d'un sage : le personnage est une proie tentante au début pour tous ses ennemis, joueurs ou monstres, car il résiste très mal aux coups. Il faut donc veiller avant tout à sa sécurité en envoyant le squig en première ligne (il détourne ainsi l'attention de la cible) puis le cribler de flèches.

La fuite est une science dans laquelle tout Chasseur a intérêt à exceller : sans cela, il meurt plus souvent qu'à son tour et son cadavre est ensuite piétiné et souillé par les Orques. Pas vraiment un destin formidable.

En RvR, il est dans l'intérêt du personnage de chercher de bonnes planques (arbres) buissons, afin de se cacher un maximum. Cependant le Chasseur ne peut pas être exclusivement statique, même en voie Gro'Tir, et il faut allier dès le début déplacement et discrétion. Le Chasseur est en cela le parfait guérillero de la Destruction.

Le personnage est difficile à garder en vie pour un soigneur car il possède une résistance assez faible hors de son Armure de squig. Aussi le joueur doit-il s'attendre à mourir souvent. Il peut cependant s'attirer les bonnes grâces d'un Chamane en restant près de lui et en l'aidant à se débarrasser d'un indésirable : son espérance de vie augmente alors... en flèche !

 

Squig et Chasseur de Squigs en Armure de Squig

 

Le Chasseur de Squig à haut niveau

C'est incontestablement à haut niveau que le Chasseur de squig peut exprimer ses capacités au maximum, le transformant en redoutable petit monstre. En effet, plus il gagne des niveaux et plus il obtient de moyens de se tirer d'une situation gênante (bump sur le familier, tactique raciale qui augmente la vitesse...), compensant partiellement sa fragilité. Dans le même temps, ses attaques deviennent considérablement plus puissantes.

D'une manière schématique, le Chasseur peut choisir entre deux orientations : soit les gros dégâts à longue portée, à l'effet ravageur, soit la guérilla (hit and run) et le harcèlement (harass) visant à "attendrir la viande" pour ses coéquipiers. Dans les deux cas, le Chasseur suscite des bouffées de rage chez ses ennemis, car il fuit entre leurs doigts comme une anguille tout en piquant sérieusement.

En RvR, il s'impose comme un allié de poids. Son excellente mobilité couplée à un potentiel offensif important lui permettent en effet de se faufiler sournoisement derrière les lignes ennemies pour y décimer les mages et les soigneurs, ou tout du moins les empêcher de remplir correctement leur rôle. Les Chasseurs ont tout intérêt à chasser en groupe : trois ou quatre Chasseurs embusqués peuvent semer le chaos et opérer des ravages parmi les ennemis les plus fragiles. Un petit groupe de Chasseurs est une force d'appoint extrêmement appréciable.

Dans les donjons, sa capacité à infliger des dégâts importants de loin sur une cible unique lui ouvre grand les portes des groupes. Son rôle est alors simple : faire mal, rapidement, sans attirer l'attention du monstre.

Pour ce qui est de l'équipement, un Chasseur doit trouver l'équilibre qui lui correspond le mieux entre l'attaque (Capacité de Tir, essentiellement) et la défense (Endurance, points de vie, résistances magiques). Il est particulièrement en danger lorsqu'il se retrouve nez à nez avec un Lion blanc ou un Répurgateur et doit prendre cet aspect en compte lorsqu'il s'équipe.

 

Un Chasseur de Squigs

En savoir plus sur le Chasseur de Squig

Les ressentis des Chasseurs de Squig et des Guerriers-Fantômes (

Simulateur de template pour Chasseur de Squig (en anglais)

Forum JeuxOnLine des classes Peaux-vertes

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu