Elfes noirs - Société

La société elfe noire est entièrement tournée vers l'omnipotence et la crainte de son seigneur. Malekith, le roi sorcier de Naggarond. Il est tout puissant et décide de la vie et de la mort de ses sujets, ainsi que des souffrances qui devront précéder cette dernière. Il règne depuis plus de cinq mille ans sur l'île sinistre et glacée de Naggaroth depuis son palais qui domine la cité de Naggarond, sa capitale. C'est une ville fortifiée et réputée imprenable, ses murailles hautes de plusieurs dizaines de mètres ne sont percées que par les quatre grandes portes elles même hautes de près de quinze mètres.

La ville est construite en étages et ses quartiers s'élèvent de plus en plus haut jusqu'au pied du donjon du roi sorcier en personne, probablement une des créatures vivantes les plus puissantes de ce monde. Naggarond, la tour froide, est la cité de l'effroi, les cris et les lamentations des esclaves ne cessent jamais. Il faut bien comprendre que les elfes noirs, malgré leur ressemblance avec leurs cousins les hauts elfes, n'ont plus rien de bon en eux. Ils ont été perverti par la magie sombre issue du chaos et leur esprit n'est plus hanté que par des rêves de cruauté et de sadisme. Ils forment bel et bien une race à part.


Géographiquement, Naggaroth est située juste au Sud de la désolation du Chaos, aussi la frontière Nord doit elle être constamment sous bonne garde.
Hormis Naggarond, on compte cinq autres villes majeures qui se dressent au milieu des steppes glacées. Ghrond, au nord, est plus une gigantesque caserne qu'une ville, elle est le premier rempart à faire face aux terres désolées du Chaos. Kharond Kar, la cité du désespoir, est la ville des sacrifice. Les milliers d'esclaves ramenés du monde entier transitent par cette citée et nombre d'entre eux n'en ressortent jamais.

On dit que les millions d'esprits des suppliciés hantent ses murs pour le plus grand plaisir des elfes noirs. Hag Graef, sombre roc. Au coeur d'une zone montagneuse cette ville ne connaît pas le rayonnement du soleil. La ville pourvoit tout le royaume en minerai et des galeries innombrable s'étendent sous ses fondations. C'est ici que les elfes noirs découvrirent la mer souterraine. Har Ganeth, la cité maudite. Elle est le siège des exécuteurs.

En Ulthuan, personne n'oserait jamais prononcer son nom. Clar Karond, est la ville où on construit l'essentiel des forces navales druchii. En particulier les puissantes arches noires. Pour surveiller en permanence tout ce qui pourrait venir des terres du nord, territoire du Chaos, Malekith a fait bâtir une multitude de tours de guet en haut desquelles les sentinelles se relaient.


Les druchiis fonctionnent selon un système de classe sociale tout ce qu'il y a de plus classique. Les Seigneurs ont leurs sujets et tous ploient sous la toute puissance de Malekith. Détaillons plus avant la structure de leur société.
Malekith, l'immortel roi sorcier règne sans partage sur tous les druchiis, la deuxième personnalité du royaume est sans nul doute la matriarche suprême, Morathi, la mère de Malekith. Viennent ensuite les seigneurs noirs, qui dirigent chacun leur cité au nom du roi sorcier.

Malekith est le seigneur noir de Naggarond. Clar Karond est dirigée par trois seigneurs noirs. La noblesse druchii forme l'échelon suivant ils exercent leur pouvoir sur tous les roturiers, simples citoyens. Ces derniers ne sont pourtant pas trop à plaindre car ils restent des elfes noirs, ce qui n'est pas le cas de la multitude d'esclaves qui arrivent en permanence des quatre coins du monde.

Et croyez moi, il ne fait pas bon être esclave dans une société telle que celle-là. Les esclaves pourvoient à l'essentiel des besoins de la société, ils travaillent sans relâche a fournir nourriture, minerais, bois ou tout ce qui sera nécessaire mais ce n'est pas le travail qui les effraie. Ils sont les principales victimes des sacrifices en l'honneur de Khaine et des centaines de milliers d'entre eux meurent sur l'autel chaque année. La religion jouant un rôle prépondérant chez les elfes noirs, les autels n'ont pas le temps de voir sécher le sang qui les macule.


Tous les citoyens elfes noirs sont à considérer comme des combattant, ils sont équipées par leur seigneur et lorsque les druchii partent en guerre on peut compter sur chaque elfe capable de porter une arme pour se joindre à l'armée.

On compte certaines troupes particulières au sein de leur armée, les sorcières, issues des couvents de magie noire, disposent de pouvoirs surpassant très largement les compétences des mages humain, les exécuteurs de Har Ganeth sont des troupes d'élites, spécialisés dans le maniement de l'épée, les furies de Khaine qui combattent farouchement au nom de leur seigneur, les chevaliers sur sang froid forment la cavalerie druchii, leurs terribles montures sont presque aussi dangereuses que leur cavaliers. Vient enfin la garde noire, garde personnelle du roi sorcier ils sont parmi les meilleurs guerriers de Naggaroth.
Lors de la nuit des supplice, les furies enlèvent des nouveaux nés pour aller les plonger dans le chaudron de sang rituel, il arrive que certains survivent à l'immersion. Ils sont alors sélectionnés pour recevoir un entraînement spécifique et secret qui fera d'eux des assassins d'une efficacité à peine croyable.


L'infanterie n'est pas tout, la grande force des elfes noirs vient de leur flotte, insularité oblige. Les elfes noirs ont la particularité d'utiliser ce qu'on appelle les arches noires.
Il s'agit de véritables forteresses flottantes, puissamment armées et protégées par des sortilèges élaborés, elles embarquent des milliers de corsaires et sont accompagnées par une flotte de navire plus modeste.

Il n'existe pas de vaisseaux plus redoutables que les arches noires des druchiis. Comme si cela ne suffisait pas, les maîtres des bêtes sont capables d'appeler et d'asservir des monstres marins aux dimensions titanesques. Les elfes noirs n'ont pas d'ennemis à leur mesure en ce qui concerne combats maritimes. Les corsaires parcourent le monde sur leurs arches et pillent, attaquent, réduisent en esclavages les populations du monde entier. Un corsaire peut conserver un dixième de ses prises, quatre dixièmes reviennent au capitaine et les cinq restant sont dûs au roi sorcier.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu