Ostland


Pressée contre les Monts du Milieu au sud et à l'ouest, la grande principauté d'Ostland est une province dominée par la sombre Forêt des Ombres. Les arbres ancestraux de ce vaste domaine boisé enveloppent la région tout entière dans un crépuscule verdâtre, trop peu souvent altéré. L'Ostland est une région très humide, brumeuse, abritant les vestiges de civilisations millénaires et les restes d'affrontements qui s'y sont déroulés.
 

Le peuple de l'Ostland est principalement composé de citoyens loyaux et entièrement dévoués à Sigmar. Des générations durant, ils ont travaillé la la terre et sont aujourd'hui connus dans tout l'Empire pour leur caractère ferme et borné. Cet entêtement a été mis à l'épreuve au cours du temps et s'est révélé lors de l'invasion menée par les forces du Chaos. La Forêt des Ombres dissimule les vestiges de milliers de batailles, et la province a été pillée par les envahisseurs à de nombreuses reprises. A chaque fois, le peuple de l'Ostland s'est battu courageusement pour défendre sa terre.


Même lorsque de telles attaques sont repoussées, le danger reste inexorablement présent. Chaque invasion laisse derrière elle les traces du Chaos, perdues dans l'immensité. De ce fait, la sombre forêt abrite d'innombrables serviteurs des pouvoirs destructeurs, et même les éclaireurs les plus aguerris se déplacent avec prudence dans les profondeurs de la forêt, craignant de se trouver nez à nez avec une tribu égarée d'hommes-bêtes ou de serviteurs démoniaques des Dieux des Ténèbres.



L'Ostland donne l'impression de vous tendre les bras, mais la région laisse un goût amer. Faiblement défendue dans le meilleur des cas, la province ne pourrait être plus vulnérable, mais les Ostlanders, coriaces, sont prêts à défendre leur terre jusqu'au dernier. Fort de nombreux tirailleurs et d'unités de raid, l'ost du Chaos s'apprête à conquérir une terre qui constitue certainement un plus gros obstacle que ses défenseurs eux-mêmes. Mais l'échec n'est pas envisageable, car l'Ostland recèle, au plus profond de ses terres, l'une des quatre reliques puissantes oubliées détenant la clé du plan démoniaque de Tchar'zanek.

Pour parvenir à ses fins en Ostland, le Champion du Dieu Corbeau compte employer la méthode qu'il connaît le mieux : corrompre les forts, éliminer les faibles et semer la terreur sur les champs de bataille jusqu'à ce qu'il ne demeure plus aucune résistance. C'est ainsi que l'ennemi infiltre les forêts et les vallées de l'Ostland, frappant au hasard, pillant les fermes et les villages en prenant soin de laisser quelques survivants afin de répandre la nouvelle. Les sbires de Tzeentch s'affairent également dans les villes et les villages, tourmentant les esprits des hommes et créant des cultes dans le but de convertir les plus faibles à leur cause démoniaque.


Alors que la confusion et l'anarchie se répandent à travers la province, Tchar’zanek envoie ses unités d'élite pour mener à bien une mission secrète derrière les lignes ennemies. La réussite de cette mission rapprochera dangereusement le seigneur de guerre de son but ultime : la destruction de l'Empire.

Les Ostlanders résistent, comme ils l'ont toujours fait, combattant courageusement, traquant sans relâche les monstres qui sèment le trouble et la terreur au sein même de leur territoire. Bien que l'affrontement semble perdu d'avance, l'Empire ne pouvant se permettre de leur fournir une assistance décente et le nombre d'unités diminuant chaque jour, le cri de ralliement se fait entendre dans chaque taverne et chaque temple, demandant aux combattants de garder espoir et de tenir fermement leur position en exterminant la vermine qui souille leur terre.


Les réfugiés continuent d'affluer à Bohsenfels et à Wolfenburg, apportant avec eux la triste nouvelle d'une invasion grandissante. Les chefs locaux luttent de leur côté pour réunir leurs troupes afin de constituer une défense solide dans les territoires les plus éloignés. Les Répurgateurs et les groupes de défense torturent et massacrent les hérétiques à la moindre suspicion de complicité, tandis que les hommes de foi prêchent le repentir au plus grand nombre. L'avenir de l'Ostland s'annonce sombre, mais le peuple trouve tout de même un certain réconfort dans sa foi et son courage.
 

Les citoyens de l'Ostland ont survécu à de nombreux assauts par le passé, et c'est ce qui leur permet de croire en l'avenir. Mais comme pour chaque nouvelle invasion, la menace d'une annihilation se fait trop pressante. Les griffes maléfiques de Tzeentch ont frappé le coeur du peuple de l'Ostland et les lances de ses guerriers ont fait couler le sang des plus braves. Sans l'intervention de l'Empire, la principauté d'Ostland est vouée à une mort lente et inéluctable.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu