Talabecland



Le Grand Duché de Talabecland se situe au beau milieu de l'Empire et est plus que tout autre limitrophe des Grandes Provinces. Parmi les attraits principaux du Talabecland, on compte deux fleuves, la Stir et le Talabec, et la Grande Forêt. La plupart des échanges commerciaux de la province transitent par ces fleuves et par la route de la Grande Forêt au nord et au sud. Quand les temps sont paisibles, la province est une place commerciale prospère et les nombreuses auberges de relais qui longent les routes du Talabecland sont traditionnellement pleines de marchands et négociants en tout genre. Seulement, à l'Age du Jugement, les temps sont tout sauf paisibles dans le duché du Talabecland.
 

Parce qu'il est situé entre l'Ostland et le Reikland, les habitants du Talabecland se retrouvent en plein sur le chemin de l'envahissant ost du Chaos. Ils sont mal préparés à faire face à une telle menace et la peste a déjà fait payer un lourd tribut à la province. Les campagnes, les villes et les villages ont été désertés par des habitants partis s'abriter dans les montagnes. La peste a mis en déroute la milice de la province qui a vu ses effectifs réduits de moitié. Le Talabecland paraît être aujourd'hui une cible facile pour les cruels Hommes du Nord.


Les courageux soldats de l'Ordre du Griffon sont venus jusqu'au Talabecland pour aider à défendre le duché et combattre les sinistres serviteurs du Chaos, responsables de l'apparition et de la propagation de la peste. Ce sont ces partisans du culte du mal, guidés par une force invisible, qui ont répandu la peste dans les villes et les villages se trouvant sur le plan d'invasion des Hommes du Nord. Ce faisant, ils ont affaibli les défenses de l'Empire dans des zones stratégiques. C'est un plan insidieux et si les guerriers et les sorciers de l'Empire n'agissent pas très vite pour faire échouer leur plan, il sera trop tard pour sauver l'Empire.


Pendant ce temps-là, les agents du Chaos ont travaillé à la réussite de leur plan pour le Talabecland. L'ost du Chaos continue inexorablement sa marche vers la capitale de l'Empire et parvient aisément à défaire les armées que le Comte Electeur envoie sur sa route. Au même moment, profitant de l'obscurité de la nuit pour se faufiler à travers la campagne, une section soigneusement sélectionnée de l'Ost du Corbeau se lance dans une mission que leur a confié le Seigneur de Guerre Tchar'zanek. Les Dieux des Ténèbres ont doté le Champion de visions d'un puissant artefact longtemps oublié et enterré au Talabecland. Il en a besoin pour mener à bien son plan démoniaque et a chargé l'ost du corbeau de le retrouver.




On nomme cet artefact la Couronne du Corrupteur et, comme vont bientôt l'apprendre les serviteurs du Grand Manipulateur, cette puissante relique est tout sauf tombée dans l'oubli. La Couronne, qui est imprégnée du pouvoir corrupteur de Slaanesh le Dieu du Chaos, a récemment refait surface et repose aujourd'hui sur la tête d'une noble femme vaniteuse, Dame Anhilda Kreuger. Séduite par la promesse d'une jeunesse et d'une beauté éternelles, elle a volontairement offert son âme au Prince des Ténèbres pour recevoir, en retour, de sombres pouvoirs.


Elle en fera usage pour s'opposer aux fervents défenseurs du dieu Corbeau car elle sait qu'ils viendront à elle pour réclamer son bien. Appelant à la rescousse une grande armée de démonettes, d'enfants du Chaos et d'autres créatures des abysses, Dame Kreuger ordonne à ses vils serviteurs d'arrêter l'Ost du Corbeau par n'importe quel moyen.


Dame Kreuger n'est pas le seul disciple au service des pouvoirs de la destruction qu'on puisse trouver au Talabecland. En effet, une terrifiante conspiration trouve sa source dans les fermes Meuselbach au sud du fleuve Talabec. Le seigneur Meuselbach, un ancien sorcier du Collège Gris renvoyé pour avoir pratiqué les arts interdits, est tombé sous l'emprise de Tzeentch. Aujourd'hui, il se soumet volontairement aux ordres de son nouveau maître et a contaminé ses réserves de blé et de céréales par les germes de la peste. Ce n'est qu'une question de temps avant que l'Empire ne découvre leur trahison. Sans nul doute, la réponse sera alors prompte et sans pitié.


Alors que la bataille pour le contrôle du Talabecland fait rage, la tour de guet ne laisse voir que des menaces de plus en plus nombreuses pour l'Empire. Les graves préoccupations tournent vite au désespoir et il a été ordonné à l'armée du Talabecland de détruire tous les ponts offrant un accès entre les terres situées au nord du fleuve Talabec et celles du sud. Aucune armée n'a réussi à défaire l'envahissant ost du Chaos. S'il pouvait être ralenti, cela permettrait peut-être aux Elfes et aux Nains de venir renforcer l'armée des Hommes en sous effectif.


Si les Forces du Chaos l'emportaient, la route vers le Reikland serait ouverte et elles auraient d'ici-là atteint l'Altdorf, la capitale de la plus grande nation humaine sur le Vieux Monde. Pour l'Empereur, la défaite n'est pas permise.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu