Le Pays des Ombres

Suite à la mort d'Aenarion, premier RoI d'Ulthuan, les Elfes furent confrontés à un choix difficile. Certains pensaient que Malekith, seul fils survivant d'Aenarion, devait succéder à son père. D'autres, cependant, avaient peur de ce qu'Aenarion était devenu après avoir trempé l'Epée de Khaine et pensaient que la malédiction de la terrible épée avait été léguée à Malekith. Finalement, Bel-Shannar fût choisit pour diriger les Elfes au lieu de l'héritier d'Aenarion.

Au début, Malekith garda secrets sa soif de pouvoir et sa haine pour les Elfes qui l'avaient privé de son droit de naissance. Au lieu de laisser éclater sa colère, il se fit des alliés et gagna de grandes batailles, s'élevant dans la hiérarchie au sein de son peuple et devenant le second du Roi Phénix lui-même. Ce n'est qu'alors qu'il passa à l'action, en assassinant Bel-Shannar, et se proclamant le Roi Phénix légitime. Il ne lui restait qu'une chose à faire. Malekith devait prouver son statut en entrant dans la flamme sacrée au Temple d'Asuryan, pour être jugé par les plus grands des dieux Elfes.


Cependant la flamme le rejeta. Malekith fut brulé et défiguré, et ses serviteurs se hâtèrent d'emmener le seigneur ambitieux au pays de Nagarythe au nord d'Ulthuan. Quand la vérité sur l'assassinat fut découverte, les Hauts elfes entrèrent en guerre contre Malekith et ses adeptes. Après avoir été vaincu par le nouveau Roi Phénix, Caledor le Conquérant, le fils d'Aenarion imagina un plan machiavélique pour anéantir la magie du Vortex et libérer les forces brutes du Chaos sur Ulthuan pour détruire ses ennemis. La tentative ne fut que partiellement efficace, mais le résultat fut dévastateur.

Des énergies violentes et apocalyptiques furent libérées, déchirant les terres du nord d'Ulthuan. Une vague de plusieurs centaines de mètres de haut s'abattit sur Nagarythe et noya des milliers d'Elfes. Au dernier moment, Malekith et les autres sorciers survivants déclenchèrent un sort pour protéger leurs forteresses les plus grandes, les transformant en des arches noires flottantes. Ces dernières naviguèrent en direction de l'ouest, pour finir au nord du Nouveau Monde. Malekith appela cette terre Naggaroth, et son peuple exilé, désormais appelé les Elfes Noirs, construisit une nouvelle civilisation indépendante.


Ce qu'il reste de Nagarythe est un pays torturé et dévasté, ravagé par le feu et desséché par les énergies magiques de la destruction. Des créatures étranges et difformes infestent ce désert sombre et hostile de terre grise et de roche noire. Les Hauts Elfes ont baptisé cet endroit maudit le Pays des Ombres, car il semble être constamment plongé dans les ténèbres.

Peu de temps s'écoula avant que les Elfes Noirs ne viennent réclamer leur terre ancestrale, et depuis, les deux camps n'ont cessé de se battre pour le contrôle de cette région.

Bien que le Pays des Ombres soit à tout jamais dévasté par les catastrophiques guerres de la Déchirure, les armées des Hauts Elfes et des Elfes Noirs s'y sont une fois encore affrontées. Les envahisseurs de Naggaroth cherchent encore des anciens menhirs, piliers du Vortex, et les Hauts Elfes veulent être sûrs qu'ils ne prendront pas le contrôle de ces pierres érigées. Les menhirs sont la source du pouvoir incommensurable des arcanes, mais toute manipulation dangereuse de ce pouvoir pourrait avoir des effets étendus rappelant ceux de la Déchirure.

Le Pays des Ombres représente aussi une richesse pour les Elfes Noirs. On y trouve également des artéfacts et des reliques de leur lointain passé, et ils sont appréciés par les nobles de Naggaroth. Les pilleurs avides parcourent les détritus maudits à la recherche d'objets rares pour gagner les faveurs de leurs seigneurs, et peut-être même du Roi-Sorcier lui-même.

La situation se complique pour les guerriers de la Maison Uthorin avec l'apparition de leurs rivaux directs, les membres de la Maison Arkaneth. Ces deux maisons se méprisent profondément, même selon les standards des Elfes Noirs. Le Roi-Sorcier à ordonné aux chefs des deux nobles maisons de prendre le contrôle des menhirs du Pays des Ombres, obligeant ainsi ses deux plus puissants rivaux à s'affronter. Malekith espère ainsi s'assurer que ni le Seigneur Uthorin ni Lady Arkaneth ne deviendront assez puissants pour représenter une menace.

Alors que les guerriers de Naggaroth parcourent le Pays des Ombres à la recherche de leur passé, ce sont les Hauts Elfes qui font la plus surprenante des découvertes. Suite à une bataille sur l'un des sites d'excavation des envahisseurs, d'anciens parchemins complétant une prophétie que tout le monde croyait oubliée sont découverts. Les sinistres événements décrits dans les antiques parchemins font référence à l'Age du Jugement, mais la prophétie donne aussi aux Hauts Elfes l'espoir de pouvoir contrecarrer les terribles plans des Elfes Noirs.

Du temps est nécessaire pour entreprendre des recherches sur la prophétie et convaincre les chefs d'Ulthuan qu'il est utile de les poursuivre. Mais le temps est un luxe que les Hauts Elfes ne pourront bientôt plus se permettre. Leurs armées s'amenuisent, car plusieurs de leurs légions sont encore dans le Vieux Monde pour aider l'Empire et les royaumes des Nains. La Garde Etincelante a à peine été capable de ralentir la progression de l'armée des envahisseurs, et si les Elfes Noirs parviennent à passer les grandes portes qui mènent aux Royaumes Intérieurs, il y a peu de chance de les arrêter.

L'étincelle d'espoir semble s'être éteinte avant même d'avoir vraiment brillé.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu