Eataine

Avec ses paysages bucoliques, ses villas, ses vignes et ses riantes collines, Eataine a toujours été la retraite estivale des nobles d'Ulthuan. L'opulence de ses manoirs reste inégalée sur les terres des hauts elfes. Eataine n'est pas seulement le lieu où vivent les plus grands poètes, érudits et guerriers des Asurs ; c'est également là que réside le RoI Phénix en personne.

Eataine tire sa richesse et son prestige de Lothern, une splendide cité-état couronnée de tours d'argent étincelant et parsemée de places de marbre blanc. Considérée comme l'une des merveilles du monde de Warhammer, Lothern est un chef-d'oeuvre de savoir-faire haut elfe. Le spectacle qu'elle offre reste gravé dans la mémoire de tout visiteur.

 Lothern abrite aussi le trône du Phénix, le trophée qui obsède l'esprit de Malékith, Roi Sorcier de Naggaroth et ennemi mortel des hauts elfes.

La guerre entre les hauts elfes et leurs sombres cousins fait rage sur plusieurs fronts, mais les envahisseurs gagnent lentement du terrain dans leur inexorable marche vers Lothern. A présent, les lignes de front se sont à nouveau déployées, tandis que les forces du prince Tyrion reculent vers Eataine pour se rallier et rejoindre des renforts. Là, ils pensaient se voir accorder un répit... mais c'est une bataille totalement imprévue qui les attend.

Tandis que le gros de ses troupes attaque les hauts elfes, Malékith scelle un odieux accord. Il invite les hordes d'orques et de gobelins en maraude qui infestent le Vieux Monde à se joindre à sa conquête de l'île natale des hauts elfes. Aidés par de petits groupes d'elfes noirs, les Peaux-vertes abattent les arbres de la forêt d'Avelorn pour construire des barges de fortune qui transporteront leurs guerriers sur la Mer Intérieure jusqu'aux rivages d'Eataine, prenant à revers les positions des hauts elfes.

Quand les fiers guerriers de la Garde Etincelante battent en retraite vers Eataine, où ils pensent trouver une relative sécurité, ils découvrent des terres assiégées, attendant désespérément de l'aide. Tandis que les défenseurs d'Ulthuan se précipitent pour combattre les Peaux-vertes, des légions d'elfes noirs envahissent leur île, mettant tout à sac avec une joie malsaine.

Enivrés par leur victoire, les Druchii pressent jusqu'en Eataine, où ils récoltent un immense butin. Cédant à leurs instincts les plus sombres, les elfes noirs brûlent, pillent et massacrent de tout leur saoul, à tel point que leurs appétits incontrôlés entraînent disputes et trahisons. D'antiques rancunes ressurgissent dans les rangs des guerriers de Naggaroth, qui délaissent le combat pour s'assurer une part du pillage. Le Roi Sorcier devra se montrer implacable pour remettre de l'ordre dans son armée et donner le coup de grâce au coeur d'Ulthuan. Tous ses efforts sont sur le point d'aboutir, et il est bien déterminé à ce que la victoire ne lui échappe pas.

Même si les hauts elfes livrent une bataille dont l'issue semble bien compromise, ils n'ont pas perdu tout espoir. Les excès de l'ennemi leur ont fait gagner un temps précieux et il leur reste peut-être encore une chance de réparer les dégâts que Malékith a infligés aux anciens menhirs canalisant les énergies du Vortex. S'ils réussissent à rétablir l'équilibre magique, les hauts elfes regagneront toute leur force et le cours du conflit pourra enfin être inversé.

Le Roi Sorcier planifie son assaut contre Ulthuan depuis des siècles. Jusqu'à présent, son impitoyable plan de bataille s'est déroulé avec une précision diabolique ; il ne lui reste plus qu'à jeter les hauts elfes à la mer et à briser les murs de Lothern. Pourtant, même en cet instant, alors qu'il est si près du trône du Phénix, les vices de ses soldats menacent la réussite même de sa machination. Malékith ne sait que trop que, pendant que ses troupes perdent leur temps en vaines disputes pour satisfaire leur cupidité, les hauts elfes se regroupent.

Le sort de Lothern est sur le point d'être scellé. La prochaine bataille pourrait bien être celle qui fera pencher irrémédiablement la balance en faveur de l'un ou l'autre camp. Et cette bataille va se dérouler dans le royaume d'Eataine.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu