Métier : Apothicaire

Un Apothicaire fabrique des potions (objets consommables) dont les effets peuvent être très variés : certaines améliorent pour une période donnée une caractéristique, d'autres soignent instantanément ou sur un intervalle de temps, d'autres encore infligent des dégâts... Un Apothicaire peut également fabriquer des teintures pour les objets, à partir de pigments. Bref, l'apport d'un Apothicaire est multiple et toujours très appréciable !

Pour préparer ses concoctions, l'Apothicaire doit disposer de plusieurs éléments :

  • le récipient (une fiole pour les potions)
  • l'ingrédient principal, qui détermine la nature du résultat final (pour une potion, cet ingrédient indique ce que sera la potion : potion de soins, d'amélioration ou buff, etc.)
  • les ingrédients secondaires, jusqu'à trois par préparation ; ces ingrédients permettent d'améliorer la stabilité du mélange (donc d'améliorer les chances de réussite), d'augmenter les quantités préparées ou la durée de l'effet de la potion

Interface de l'apothicaire

Plus un ingrédient principal a un niveau élevé, plus il est difficile d'élaborer une potion stable : il faut disposer de fioles plus puissantes et de stabilisateurs de bon niveau pour éviter que la préparation n'échoue - ce qui fait malheureusement disparaître certains composants.

La jauge de stabilité, à droite sur l'image ci-dessus, est graduée de rouge à vert :

  • Rouge, la préparation est trop instable pour que l'apothicaire obtienne une potion.
  • Orange : il y a un risque que la préparation échoue.
  • Vert : l'apothicaire va réussir sa potion.

Pour augmenter la stabilité, il faut jouer sur les ingrédients secondaires. De l'eau peut être achetée auprès des marchands - il s'agit du stabilisateur de faible niveau. On peut ajouter jusqu'à trois ingrédients secondaires (et mettre plusieurs fois le même). Lorsque l'eau achetée ne suffit plus à stabiliser les préparations (ingrédients principaux de niveau 75 ou 100 pour la plupart), des stabilisateurs plus puissants sont nécessaires.

  • Les fioles et les ingrédients de bas niveau peuvent être achetés auprès des marchands d'artisanat (on y trouve aussi des fioles niveau 50). Mais pour le reste, il faut se le procurer auprès d'autres artisans (Cultivateurs, Pilleurs ou Bouchers).

Les cultivateurs fournissent essentiellement des ingrédients principaux, sous formes de plantes ; c'est grâce à eux que les apothicaires peuvent fabriquer des potions très diverses. Ils apportent également des ingrédients secondaires : stabilisateurs de tous niveaux (herbes d'or), champignons variés qui permettent d'obtenir des quantités de potion plus importantes, autres composants qui augmentent la durée... Un cultivateur est donc le meilleur ami d'un apothicaire. Toutefois son apport n'est pas suffisant car les stabilisateurs ne sont pas légion.

Les pilleurs peuvent récolter également ingrédients principaux et secondaires, sur les cadavres des humanoïdes. Le panel des ingrédients principaux à leur disposition est plus restreint que pour les cultivateurs : ils permettent de créer des potions de vie (avec des sangsues et des tiques), des potions d'énergie, certaines potions d'amélioration de caractéristiques (volonté)... Certes ces potions sont très intéressantes (gagner des points de vie et des points d'action est toujours appréciable), mais l'apothicaire qui ne se fournit qu'auprès d'un pilleur n'en est pas moins bridé. Le pilleur fournit également des stabilisateurs, en quantités légèrement plus importantes qu'un cultivateur (sauf si ce dernier a beaucoup de chance lorsqu'il tue des monstres).

Les bouchers sont plus utiles à un apothicaire qu'un pilleur dans la mesure où ce qu'ils ramassent est centré sur la culture et l'apothicaire (là où le pilleur fournit aussi les fabriquants de talismans). Ils permettent de se procurer des ingrédients principaux, certains monstres fournissant des types de potions spécifiques : ainsi les ours donnent des ingrédients pour des potions de force, les sangliers pour des potions d'énergie (points d'action), les araignées et les salamandres pour des potions d'armure... Un boucher ramasse aussi des stabilisateurs pour les préparations (les squigs, les ours, par exemple), des allongeurs (loups, sangliers, notamment). Un boucher est donc particulièrement utile à un apothicaire.

Exemples de ce que l'on peut acheter auprès d'un marchand

 

Evidemment plus l'ingrédient principal a un bon niveau, plus la potion obtenue sera puissante. Une potion de force créée à partir d'un composant de niveau 100 donnera un bonus plus important qu'une autre potion créée à partir d'une plante niveau 1 (de l'ordre de 40 ou 50 points de plus, ce qui n'est pas négligeable !).

La liste des potions existantes est fort longue, et encore très incertaine, dans la mesure où il n'y a pas de recette préétablie : l'artisan doit faire des mélanges, tester différents dosages. A partir du même ingrédient, principal il peut obtenir une potion de bonus d'intelligence + 20 pendant 10 minutes, + 20 pendant 30 minutes, deux potions de + 20 pour 10 minutes, etc. Le choix des ingrédients secondaires influe grandement sur le résultat final.

De plus l'artisan peut obtenir "quelque chose de mieux", voire "quelque chose de superbe", lorsqu'il mélange ses ingrédients. Dans ces cas-là, il obtient une potion plus puissante que celle qu'il aurait dû produire : ainsi un Breuvage tonifiant (potion de gain de points d'action de niveau 16) particulièrement réussi peut être consommé dès le niveau 10 !

Les ingrédients principaux marchent par famille : lorsque le nom de deux ingrédients est très proche (seul un adjectif changeant), ils permettent de créer des potions dont l'effet est ressemblant. Ainsi la dent-de-dragon, qu'elle soit ondulante ou cabriolante, permet de fabriquer des potions d'énergie. Derrière la grande diversité des ingrédients, on peut donc discerner des constantes.

 

Pour donner une liste non exhaustive, un apothicaire peut créer :

  • des potions d'absorption de dégâts et d'armure (herbe de la lande, chardon-moufette)
  • des potions d'amélioration de toutes les caractéristiques et résistances (ex. brindille bouffie, ortie des voleurs pour la Capacité de Tir), toutes grâce à un cultivateur, certaines grâce aux pilleurs et bouchers
  • des potions de soins (instantanés) ou de régénération, grâce à tous les récolteurs
  • des potions d'énergie (dent-de-dragon, herbe à picore, mais aussi tiques ramassées par des pilleurs)
  • des potions de dégâts répétés, en cône ou sur une cible unique (rougeliane, scruntledonne...)

 

 

Chaque type de potions se décline en de très nombreuses variantes selon la durée de l'effet, sa puissance, le niveau requis pour ingérer la potion, etc.

 

Les Apothicaires sont enfin les seuls à pouvoir procurer certaines teintures dont les marchands teinturiers ne disposent pas ; cela concerne spécialement les couleurs les plus recherchées, à savoir le noir et le pourpre ! Les pigments pour les teintures sont cependant assez rares. Ils peuvent être obtenus par les cultivateurs lors des "moments spéciaux" ou sur des monstres puissants, en guise de butin.

Un Apothicaire a en général un inventaire plein de potions diverses et variées...

Sac d'un apothicaire

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu