SoS Jeux Vidéo

Jol

Vous êtes sans nul doute nombreux à avoir suivi le projet de Stef_Leflou et de son équipe de constituer plusieurs guides de l'univers de WAR disponibles en librairie. Après l'annonce regrettable de l'annulation de ces publications sur support papier, une nouvelle voie de distribution fut envisagée, qui s'est concrétisée sous la forme du site SoS Jeux Vidéo.

SoS Jeux Vidéo, c'est quoi?

C'est un site tenu par un groupe de journalistes spécialisés dans le domaine du jeu vidéo, proposant des guides (payants) très complets sur les derniers mmo du moment. Ces derniers maniant de fait la plume (enfin... le clavier) avec autrement plus d'aisances que moi, je les laisses se présenter d'eux-même.

Voici donc le lien vers leur communiqué de presse ici.

Interview de Stef

Krylkok: Votre site propose trois guides différents liés à Warhammer Online; un dédié au jeu en général, un pour les classes et un pour le RvR. Comment sont-ils réalisés, et qu'apportent-ils de plus, de différents, par rapport aux autres guides qui fourmillent sur le net?


Stef:_leflou: Ces guides sont à la base un seul et même livre, celui que nous devions publier avec les éditions First. Suite à l'annulation de l'impression du livre, nous avons décidés de le partager en 3 thématiques différentes. Ils ont été mis en page uniquement pour l'impression, et ne comportent pas d'options interactives comme ce sera le cas pour les prochains livres que nous préparons (Table des matières interactives, liens vers des chapitres ou des sites web, extraits vidéo).
Le livre initial devait faire partie d'une collection que j'ai initiée avec les éditions First (Casual Gamer). L'idée était d'offrir du contenu à la fois pour les joueurs débutants tout en faisant découvrir certains aspects du jeu à des joueurs un peu plus confirmé.

Ainsi, le guide général sur Warhammer s'adresse clairement aux joueurs débutants mais contient tout de même des informations qui seront utiles aux autres (positions des donjons, des marchands d'artisanat, explication sur la création de macros, description du fonctionnement de l'univers). Le Livre sur les classes décrit avec précision le rôle de chaque classe et comment ils se comportent sur le terrain.
Le Guide RvR en revanche est plus un livre qui fourmille de conseils sur le RvR à haut niveau (comment organiser une prise de fort, de capitale -ou une défense -).
Ce que ces guides apportent en plus des infos sur le net, c'est justement le fait de rassembler un grand nombre d'informations pratiques dans un même ouvrage. Informations que nous avons vérifiées en jouant nous même et en discutant avec la communauté francophone de Warhammer. Afin d'être le plus proche possible de la réalité du terrain. L'idée principale que j'aimerais faire passer avec ces guides, c'est que les joueurs intéressés par une thématique puissent trouver la réponse à un grand nombre de questions, sans avoir à parcourir des dizaines de pages de forum. Je remarque souvent sur les forums que les même questions reviennent sans cesse et souvent avec des réponses différentes voir contradictoire... En gros, le rôle de ces guides est d'essayer de mettre un peu d'ordre dans toutes ces informations, tout en apportant notre expérience de jeu.
Nous allons également faire en sorte de créer des passerelles entre ces guides et ce qui est disponible sur Internet. L'avantage du support est que nous allons pouvoir être réactif face à un patch par exemple.

extrait

Krylkok: Concernant le public que vous visez, ces guides sont plutôt destinés à des joueurs débutants? Des gros joueurs adeptes du perfectionnement dans les plus petits détails? Un mélange des deux?

Stef_leflou: Comme je l'ai dit plus haut, les premiers guides que nous publions sont destinés à des joueurs débutant/confirmés. Mais plusieurs livres sont en préparation sur des thèmes plus précis, un peu plus hardcore gamer (sur par exemple la création de maps pour Left 4 Dead). Dans tous les cas, un livre a destination d'un Hardcore gamer doit pouvoir être lu par un débutant (ainsi il pourra être motivé par des objectifs à priori difficile à atteindre pour lui), c'est une des règles que nous imposons à ces guides.
Enfin, SoS Jeux Vidéo est un site qui se veut ouvert et participatif. Un hardcore gamer s'il s'en sent capable, peut nous contacter pour écrire un livre sur une thématique précise. A terme, chaque type de joueurs devrait pouvoir trouver le livre qui lui convient. Je veux avant tout éviter de publier du guide inutile. Il faut une valeur ajoutée par rapport à ce qu’on peut trouver sur le net. Cette valeur ajoutée vient d’abord du contenu, et ensuite de la manière dont on la met en valeur.

RvR

Extrait du volume 1, consacré au jeu en général

Krylkok: On imagine facilement qu'un tel travail représente un lourd investissement particulièrement chronophage mais que cela représent'il concrètement ?

Stef_Leflou: Cela dépend du jeu évidemment. Le pire, c'est tout de même de travailler sur un mmorpg. Pour l'avoir fait sur Age of Conan, World of Warcraft ou Warhammer, je peux dire que c'est un investissement très lourd. Il faut non seulement jouer (et jouer à haut niveau) mais en plus voir tous les aspects du jeu et écrire. Le travail de rédaction quand il est bien préparé n'est pas forcément le plus long au regard du temps passé en ligne.
D'où l'idée de resserrer les thématiques proposées et d'offrir aussi des livres sur un seul sujet (pour des mmorpg, un livre sur l'artisanat ou un livre sur la description complète d'une classe de personnage). Le format numérique permet d'être plus réactif aux modifications d'un jeu et écrire sur un seul sujet diminue tout de même le temps de préparation d'un livre. Par exemple, on peut imaginer plusieurs auteurs, chacun maitrisant à fond une classe de personnage et préparant chacun un livre sur leur sujet de prédilection.
Concernant le temps que nous a pris la confection du livre Warhammer par exemple, il a été étalé sur 8 mois (de la sortie du jeu jusqu'au mois de Juin). Mais il faut voir que ce livre devait être publié sur papier et nous avons donc repoussé la sortie à plusieurs reprises (suite aux nombreuses modifications du jeu), afin de ne pas sortir un livre dépassé par un patch.
Pour le format numérique, un livre d'environ 60-100 pages peut se faire en moins de deux mois (écriture et mis en page). Mais encore une fois tout dépend de la thématique et du type de jeu (un guide sur Yu-Gi-Oh ! s'écrit plus vite qu'un guide sur Aion).


Krylkok: Nous avons constatés sur les forums la déception que cela représente pour toi de n'avoir finalement pas été publiés en librairie. De ton point de vue, quelles en sont les raisons?

Stef_Leflou: Nous avons, avec Axel Belliard, été très déçu que le projet n'aboutisse pas à l'impression du livre. Surtout que tous les fichiers étaient partis à l'impression et que l'annulation s'est faite vraiment au dernier moment (et que nous avons bossé dessus pendant huit mois).
Concernant les raisons, notre éditeur n'a pas pu travailler avec le diffuseur qui avait précédemment mis en place un livre que j'avais écris avec Richard Homsy sur World of Warcraft et qui s'était plutôt bien vendu (environ 7 000 exemplaires). Résultat, ils ont eu peur de ne pas écouler assez d'exemplaires et ils ont décidés d'abandonner. Ce qui est dommage car je pense que même avec leurs diffuseur habituel, le livre se serait pas trop mal vendu (le jeu est encore jeune et les joueurs en demande d'informations).

PR

Extrait du volume consacré aux classes

Krylkok: Concernant cette publication en ligne, vous n'avez pas peur d'avoir finalement assez peu de commandes? Le téléchargement payant et le net ne faisant pas toujours bon ménage.


Stef_Leflou: Ce site c'est un peu un pari. C'est vrai que les gens sont habitué au « tout gratuit » sur Internet. D'un autre côté, si on propose des livres bien ficelés dont le contenu est rédigé avec professionnalisme, je pense que ça peut marcher. Sur le site, nous avons une démarche claire, on propose du contenu sérieux, vérifié dans des livres mis en page de manière professionnel (comme nous avons appris à le faire à l'époque où nous travaillions dans la presse jeux vidéo). Avec un prix qui nous semble attractif. La plupart des livres coûteront moins cher qu'un magazine de jeux vidéo et deux à trois fois moins cher qu'un guide officiel.
Nous expliquons sur le site le travail que représente la création d'un livre numérique et nous incitons également les lecteurs à devenir auteur en leurs proposant une rémunération en droit d'auteur plus élevé que chez bien des éditeurs papier.
Les Internautes ne veulent pas payer pour une info qu'ils peuvent trouver sur le net, c'est vrai. Je pense en revanche que des lecteurs sont prêts à payer quelques euros pour une compilation d'informations pertinentes, vérifiés, faciles à consulter et qui sera mis à jour si besoin et rédigé par des gamers. J'ai appris mon métier de journaliste avec des personnes qui m'ont toujours fait comprendre que le lecteur est le plus important dans l'histoire. Lorsque la confiance est établie, c'est gagné. SoS Jeux Vidéo est un site qui va dans ce sens. On ne se moque pas du lecteur, on est à l'écoute et on essaye du mieux qu'on peu de lui offrir des livres dont il a besoin. Pour cela Internet est un outil fantastique puisque le lecteur peut plus facilement communiquer avec nous et nous dire ce qu'il souhaite lire. J'espère que notre honnêteté sera payante.


Krylkok: Vous dites que vos ouvrages sont réalisés "par des joueurs et pour des joueurs". J'en déduis donc que tu es un vétéran des jeux en ligne, peux-tu nous résumer ton parcours en ce domaine?


Steph_Leflou: J'ai toujours été attiré par le jeu à plusieurs. A l'époque de Populous, Doom ou Stunt Car Racer, j'étais du genre à déplacer ma machine chez un copain pour qu'on puisse jouer à deux, chacun sur un écran. L'arrivée des jeux en ligne comme méridian 59 ou Ultima m'ont vite conquis. J'étais un grand fan des Ultima mais je me souviens qu'à l'époque, je n'avais aucune envie de réellement faire progresser mon personnage en puissance. J'étais plutôt du genre à errer dans les capitales et à vendre des trucs farfelus aux autres joueurs, ou à inciter tous le monde à se mettre en slip.
J'ai commencé ensuite à jouer un peu plus sérieusement sur Dark Age of Camelot. J'ai touché en casual à pas mal de titre (Star Wars Galaxy, Anarchy Online, EverQuest, Lineage I et II, Vanguard, Donjons&Dragons, LotRO), j'ai joué plusieurs mois à Final Fantasy, Age of Conan et plusieurs années à World of Warcraft, (et bien sûr Warhammer Online depuis la sortie). Je suis souvent attiré par les nouveaux jeux. J'aime bien picorer en fait. Et je suis très sensible à l’esprit de communauté. J’ai par exemple assez vite déserté Lotro à cause d’une trop grande rigidité de certains joueurs autour de la manière dont chaque joueur était censé se comporter. J’adore l’univers mais ce qui compte avant tout pour moi, ce sont les joueurs avec qui je vais échanger.

RvR

Extrait du tome consacré au RvR

Krylkok: Comment situes-tu WAR dans le paysage mmorpgesque? Et comment voies-tu son avenir (sans tenter moult prédictions chaotiques bien sûr)?


Stef_Leflou: Entre World of Warcraft et Dark Age of Camelot. C'est d'ailleurs un mix qui a du mal à passer auprès d'anciens de DAoC j'ai l'impression. Avec un contenu encore trop faible pour satisfaire les gros hardcore gamer.
J'aime beaucoup la mécanique de jeu et je trouve que les classes sont vraiment agréables à jouer. A mon sens, le plus gros problème de War vient de la « non stabilité » des serveurs qui met en péril réellement le fondement même du jeu (le RvR). J'ai assisté comme de nombreux joueurs à de très grosses batailles de forts (ou différentes prises de capitales) et les sensations qui s'en dégagent sont réellement excitantes. C'est vraiment dommage que GOA et EA ne règlent pas ce problème. Les développeurs se retrouvent à modifier du contenu à cause d'un problème technique qui aurait du être réglé en amont. Je pense que War peut s'installer durablement dans le paysage des mmorpg, il y a un gros potentiel.

Mais j'ai aussi l'impression que les joueurs sont de plus en plus exigeants et impatient. Et l'impatience me semble totalement en contradiction avec ce type de jeu ou je pense au contraire qu'il faut être lent pour vraiment profiter de ces univers en général assez vaste. Le plus gros danger pour War (ou pour d'autres mmorpg), c'est l'impatience des joueurs plus que son contenu ou ses défauts.

Krylkok: Encore un mot ou une précision que tu souhaiterais rajouter?

Stef_leflou: Un dernier mot ? Soutenez-nous, venez vous inscrire sur le site ! Et achetez plein de livres ! Et, oui, dernier truc important aussi, nous publierons également des livres sur d'autres sujets que les mmorpg. Et nous allons mettre en place également un système de fidélisation pour nos lecteurs (avec des remises sur les livres à venir). Et surtout, merci encore à Jol pour le soutien.

Conclusion:

Ces guides sont disponibles au prix de 5 € pour celui traitant du jeu en général, et de 7,5 € pour les deux étant spécialisés dans un domaine (donc les classes et le RvR, pour ceux n'ayant pas lus l'article, shame on you!), avec la promesse de réception des mises à jours conséquentes à l'évolution du jeu.

Reste maintenant à souhaiter tout le succès possible à Stef et son équipe, ainsi que la meilleure satisfaction possible aux Joliens qui déciderons d'aquérir ces guides!


  • En chargement...

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,5 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu