Warhammer Online: Hands-On Preview

Un article publié sur WarCry.

Je suis allé en Virginie récemment pour visiter les bureaux de EA Mythic et j’ai pu avoir un aperçu de Warhammer Online: Age of Reckoning. Là-bas, j’ai appris certaines nouvelles mécaniques du jeu et y ai joué pour la première fois depuis l’E3 de 2006.C’était une super expérience and je me suis beaucoup amusé, surtout en PvP. J’ai déjà écrit précédemment à propos de quelques unes des caractéristiques que l’on m’a montrées, mais cet article va exposer certaines choses que je n’ai pas mentionnées avant.

(Merci à Zebb pour la traduction) 

Les Capitales

J’ai eu la chance d’explorer la capitale de l’Ordre, Altdorf, et la capitale de la Destruction, la Cité Inexorable (ndt : il s’agit en fait des capitales de l’Empire et du Chaos respectivement, les autres races auront évidemment également leur propre capitale). Chacune a son propre style individuel, avec Altdorf étant très médiéval et gothique, et la Cité Inexorable ressemblant à quelque chose sorti tout droit d’un cauchemar. Elles semblent très bien bâties pour servir de points de rassemblement pour le voyage et le commerce. En parlant de commerce, ces villes auront plusieurs endroits d’interaction avec des PNJ de banque et d’enchères, en espérant que cela réduise les problèmes de lag et de frame rate.

Dans Warhammer Online, les villes ont des rangs qui déterminent quelles parties de la ville sont accessibles. Les joueurs augmentent le rang des villes en accomplissant des quêtes et des objectifs RvR. Le plus haut qu’une ville puisse atteindre est le Rang 5, et à ce rang toutes les zones de la ville sont accessibles. Il y aura dans chaque ville au moins trois donjons conçus pour des groupes de 6 joueurs. De façon intéressante, si une capitale est capturée, les envahisseurs peuvent profiter de tout le contenu de la ville – ce qui signifie que les donjons de chaque capitale sont potentiellement accessibles aux deux factions, et de nouvelles quêtes pourraient apparaître de même.

Aussi géniales que les villes ont l’air, j’étais plus intéressé par l’idée de les saccager.
Ce qui nous amène à notre section suivante.

Royaume contre Royaume

Le conflit Royaume contre Royaume est une part intégrante de Warhammer Online: Age of Reckoning. Durant ma visite, j’ai pu faire l’expérience du but ultime du RvR et capturer une capitale ennemie. Battre des journaliste d’autres websites en combat PvP était juste un bonus.

La bataille pour Altdorf la capitale de l’Ordre débuta dans le quartier militaire de la ville avec des joueurs des deux factions luttant pour six points de contrôle. J’ai joué un Elu du Chaos déjà équipé et levelé, avec une épée à deux mains pour maximiser les dégâts. Quand la bataille commença, j’ai remarqué un joueur ennemi avec un nom qui avait été utilisé la veille avant notre session de jeu, donc je savais que quelqu’un dans la pièce jouait. Mes soupçons furent confirmés quand je lui ai enlevé environ un tiers de sa vie en un coup et que la personne à ma gauche s’est écriée « Oh my god ! », on a passé de bons moments. Alors que le reste de mon équipe capturait les points de contrôle, je réussis à tuer ma malheureuse victime quatre autres fois.

Les forces de l’Ordre complètement décimées, la ville à proprement parler s’est ouverte à la faction de la Destruction. C’est à ce moment que quelques personnes très soulagées furent autorisées à changer de faction pour continuer la session de jeu. Quand nous avons déboulé dans la ville, je n’ai pu m’empêcher de me rappeler une scène du film Troy quand les portes s’ouvrent et que des dizaines de milliers de Grecs se répandent pour bruler et piller la ville. Bien sur, nous n’étions seulement que quelques dizaines dans l’armée de la Destruction, mais cela signifie juste plus à bruler et piller pour chacun de nous !

Je me suis assuré que les paysans affamés n’aient plus jamais faim, et que les paysans malades trouvent leur guérison au bout de mon épée. Alors que des actions comme cambrioler une maison et y mettre le feu sont une bonne source de butin et contribuent aux points de Rang de votre propre capitale, l’objectif premier est de tuer le roi et gagner le contrôle. Pour faire cela, deux autres cibles de haut rang dans la ville doivent d’abord être éliminées. Sur le principe du système de Quêtes Publiques, les joueurs vont dans des zones spécifiques de la ville et accomplissent des suites de quêtes qui culminent da s la confrontation avec un de ces boss.

Une fois que ces conditions sont réunies, le chemin vers le roi va s’ouvrir et les joueurs peuvent alors commencer l’assaut final. Malheureusement, notre session de jeu s’est achevée juste au moment où nous finissions de tuer le second sous-boss, donc je n’ai pas pu satisfaire mes pulsions régicides. Je suppose que cela me donne quelque chose à attendre avec impatience à la sortie du jeu.

Artisanat

Mythic est encore en train de développer le système d’artisanat de WAR, et ils n’étaient prêts à nous montrer que quelques aspects de ce système. J’en ai appris un peu sur les trois professions de collecte : la boucherie, la fouille et la culture. La boucherie permet aux joueurs de découper des animaux morts pour obtenir des ingrédients. La fouille vous permet de découper des humanoïdes morts pour obtenir des ingrédients… ou peut-être juste leur faire les poches. Je préfère mon interprétation de « découpe ». La culture vous permet de cultiver des graines – trouvées comme butin ou venant d’autres professions de collecte – en ingrédients utiles pour la profession d’apothicaire. La profession d’apothicaire laisse les joueurs créer des potions. Partant d’un ingrédient de base qui détermine l’effet, les joueurs peuvent ajouter d’autres composants qui changent la durée ou la puissance. Vous pouvez faire une potion d’amélioration puissante mais de courte durée, parfaitement adaptée au RvR, ou vous pouvez en faire une de longue durée et moyennement puissante, pour les quêtes et les raids.

Une chose à propos de l’artisanat qui m’a plu est le retrait du mécanisme qui nécessite qui vous soyez près d’un poste d’artisanat (forge, enclume, métier à tisser) pour créer un objet. Permettre aux joueurs de faire des potions sur le moment ou faire une nouvelle arme ou une pièce d’armure sur le terrain enlève une grande part de tracas et d‘ennui que cela implique. Je suis heureux que quelqu’un se soit souvenu que les jeux sont supposés être amusants et non pas un second métier.

Le TOME de Connaissance


Le Tome de Connaissance est une autre caractéristique intéressante de WAR. Il fonctionne comme un carnet de route de tous vos accomplissements et quêtes, un bestiaire et un guide du folklore de Warhammer. C’est un livre, rempli par de la connaissance ! Vraiment, c’est quelque chose de cool à avoir sous la main. Pour les gens comme moi qui foncent à travers le texte des quêtes pour appuyer sur « accepter », c’est sympa d’avoir quelque chose que je puisse regarder plus tard quand je suis coincé et que je ne me souviens plus les « qui », « quoi » et « où » d’une quête. Vous pouvez aussi gagner de l’XP et acquérir des titres en débloquant des articles. Certaines des Tactiques que vous pouvez utiliser pour améliorer votre personnage viennent du Tome de Connaissance. Je suis sûr que les explorateurs - et ceux qui aiment relever tous les défis du jeu- vont passer un bon moment avec ça, vu qu’il y a un grand nombre de choses à découvrir.

C’est également une super source en tant que bestiaire. Quand vous tuez beaucoup de créatures d’un certain type, vous obtiendrez plus d’informations sur la bête, éventuellement même une liste du type d’armes et d’attaques qui sont le plus efficaces contre elle.

Globalement

Warhammer Online : Age of Reckoning semble prendre la direction d'un jeu auquel je serai enchanté de jouer. Bien que plusieurs éléments soient toujours en développement, les idées et les concepts derrière sont intéressants. Le jeu était tout à fait jouable et même à ce niveau de développement, il semble mieux que certains jeux récents qui viennent d'être lancés sur le marché. Avec l'annonce du report de EA-Mythic cette semaine nous informant que la date de release du jeu est repoussée dans le but de le polir et de l'affiner pour en faire un jeu meilleur, j'ai le sentiment qu'ils sont sur le point d'arriver à leur but.

Source : http://www.warcry.com/articles/view/previews/3072-Warhammer-Online-Hands-On-Preview.2

Réactions (26)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,5 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu