Question & Réponses - Josh Drescher

gamespot.jpg

Le site Gamespot à publié une série de questions & réponses avec Josh Drescher réalisées dernièrement. Nous vous en avons traduit les passages les plus intéressants. Retrouvez la version originale ici !

Les australiens fans de MMO seront sans aucun doute heureux d'apprendre que Warhammer Online sera également lancé à la même heure en Océanie qu'en Europe et aux US.
En effet, des serveurs océaniques seront mis en place pour assurer une meilleur qualité de service.
Nous avons eu l'occasion de parler de cela ainsi que d'autres choses avec le producteur associé de EA Mythic, Josh Drescher. Au menu : la décision de mettre en place un serveur océanique,
ce qu'il va se passer prochainement dans la bêta et plus.

GameSpot AU :Vous avez décidé de mettre en place un serveur Australien pour WAR, n'est-ce pas ?

Josh Drescher : En bref,il s'agit de quelque chose que nous voulions faire depuis le début du projet. Nous voulions nous assurer que nous serions à même de fournir le meilleurs service possible en terme de localisation et de support client. Les fans Australiens ont été très présents depuis le début du projet. Il s'agit de quelque chose que nous voulions faire depuis pas mal de temps et lorsque nous avons été racheté par EA, cela est devenu quelque chose de beaucoup plus facilement réalisable pour nous donc nous sommes impatients d'ouvrir plusieurs serveurs dédiés pour cette zone.

GS AU : Donc les serveurs seront hébergés sur place ?

JD : Je ne connais pas le lieu exacte mais nous hébergerons les serveurs quelque part en Asie de l'Est donc ils seront dans la bonne zone horaire. Pour le moment, nous visons l'Australie et la Nouvelle Zealand. Par contre, si vous sortez de ces deux pays, il risque d'y avoir des problèmes linguistiques qui nécessiteront des serveurs indépendant autre part.

[...]

GS AU : WAR est en développement depuis longtemps. Après tous les reports, êtes-vous maintenant convaincu que vous avez assez de contenu en prévision pour satisfaire les fans inconditionnels de Warhammer ?

JD : Depuis le début, nous avons été plutôt confiants en ce qui concerne la satisfaction des fans inconditionnels. Lorsque nous avons débuté le développement, une des directives de Mark Jacobs - le patron du studio - était que nous devions absolument conserver l'esprit du hobby. L'une des premières choses que nous avons fait une fois que le jeu a été jouable - et c'était il y a deux ans de cela - a été de proposer des versions du jeu sur les différents salons à travers le monde aux fans de Warhammer et de constater concrètement leurs réactions, ceux qu'ils aimaient et ce qu'ils n'aimaient pas. En général, ils étaient très positifs dans leurs retours.

[...]

GS AU : Il ne reste que quelques mois avant la release. Sur quoi vous concentrez vous actuellement ?

JD : Actuellement nous travaillons actuellement sur la bêta, nous nous occupons principalement de trouver tous les bugs possibles et les systèmes qui ont besoin d'être retravaillés. La majeur partie du développement graphique et du contenu est déjà terminée depuis longtemps. Nous essayons réellement de nous assurer que le contenu est stable et que les systèmes fonctionnement. correctement. Nous faisons beaucoup de "modernisation" en ce moment, comme l'UI, nous essayons de nous assurer que l'interface ait un look sympa, qu'elle soit intuitive et qu'elle comporte tout ce dont un joueur a besoin.

Nous sommes en interaction permanente avec la communauté. Nous considérons que les bêta testeurs font partie du développement, il ne sont pas seulement là pour les stress tests et la recherche de bugs. Nous prenons réellement en compte leurs retours critiques. Nous avons besoin que les testeurs nous apportent plus que des reports de bugs, nous avons besoin de critiques constructives pour nous assurer que nous sommes dans la bonne direction.

GS AU : Une bêta ouverte est-elle prévue ?

JD : Il n'y aura pas d'open bêta dans le sens où il suffirait de s'inscrire et de télécharge le client pour jouer. Il s'agit d'une bêta constructive pour le développement, pas d'un trial gratuit. Cependant, nous inviterons beaucoup plus de monde au fur et à mesure que nous nous rapprocherons de la sortie du jeu. Cela sera donc progressif mais nous n'en arriverons jamais au point de permettre à n'importe qui de jouer à la bêta.

Lorsque nous parlons de bêta ouverte, cela fait référence à la réduction, voir la suppression du NDA, les bêta testeurs seront tout à fait libre de dévoiler leur expérience du jeu à qui que ce soit.

GS AU : Avez vous une date pour l'ouverture de la bêta ouverte ?

JD : Malheureusement, nous ne l'annonçons pas encore publiquement.

[...]

GS AU : Comment les bêtas testeurs ont-il réagis après le test du siège de capitale ?

JD : En fait, nous avons à peine de commencer à tester cet aspect du jeu avec les bêta testeurs il y a quelques semaines. Les retours ont été très énergétiques car il s'agit évidemment d'un nouvel élément auquel nous n'avions pas accès auparavant. En ce moment, nous nous en occupons très activement.[...] Actuellement nous sommes à l'aube de cette phase et tout le monde est excité à propos de cela. Nous allons tenir compte des retours les plus critiques dans les prochaines semaines.

[...]

GS AU : Nous avons beaucoup parlé de PvP. Qu'en est-il du PvE dans le jeu ?

JD : Il y en a beaucoup. Nous avons cherché à créer une expérience PvE complète en addition au contenu RvR qui est déjà plus que conséquent. Si vous appréciez le PvE au point qu'il n'y a que cela qui vous importe dans un jeu, vous êtes sur le point de découvrir un jeu qui à de quoi vous satisfaire. Nous espérons que les joueurs seront à même de combiner ces deux aspects du jeu.

Le contenu haut niveau est en partie destiné aux joueurs aimant le Pve. La campagne RvR est destinée à atteindre la capitale ennemie, l'objectif final -la capture de la cité- se réalise en tuant le RoI et il s'agit d'une rencontre PvE massive. Le contenu raid haut level fait partie de la campagne RvR. Nous avons réellement cherché à entremêler la campagne RvR et l'aspect PvE. Pour parvenir au plus haut niveau de succès, vous devrez passer par ces deux aspects du gameplay.

GS AU : Enfin, vous êtes seulement à quelques mois du lancement, vous êtes nerveux ?

JD : Evidemment, tout le monde est très excité à propos de la présentation au public du projet. Cependant, nous anticipons bien cela. Nous voulons nous assurer que le public puisse découvrir notre jeu, qu'il touche le plus de monde possible pour que le public puisse enfin voir ce sur quoi nous travaillons depuis des années. Nous ne sommes pas inquiet à propos de sa qualité, nous sommes inquiets à propos du fait de l'envoyer à travers le monde. C'est comparable au fait d'envoyer son fils à l'école pour la première fois.

GS : Merci pour ces réponses Josh.

Source : http://au.gamespot.com/news/show_blog_entry.php?topic_id=26389446

Réactions (59)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu