Manifestations de gobelins à la Cité inexorable et à Ekrund

La "grand' manif' de tou lé gobs ken on gro" s'est déroulée hier soir à la Cité inexorable et à Ekrund dans un climat tendu ; elle s'est achevée dans la violence par un affrontement entre Gobelins et Nains.

Minute par minute, le compte-rendu du drame par notre envoyé spécial sur les lieux, Minab, jeune Chamane gobelin venu exprimer lui aussi le fait "kil en a gro".

Le rendez-vous de la manifestation, au nord de l'Apex, sur la place qui mène au palais, était à 21 h, mais lorsque Minab arrive sur les lieux à 20 h 45, une vingtaine de gobelins déchaînés sont déjà en place. Difficile de les compter plus précisément car ils sautent dans tous les sens. Ils scandent des slogans, plus ou moins coordonnés, et plutôt moins que plus.

Manifestations de gobelins à la Cité inexorable et à Ekrund

A 20 h 50, les gobelins sont de plus en plus nombreux. Des zoms et des zoreilles viennent observer cet attroupement, la mine hostile. Les gobelins forment un embryon d'organisation : un courageux résistant distribue des masques aux manifestants. Ainsi, ils ne pourront pas être victimes de représailles après la manifestation. Minab en reçoit un et l'arbore fièrement.

A 20 h 53, la place grouille de gobelins ; cent selon les organisateurs, cinq selon les sentinelles de la Cité. Les manifestants sont globalement de jeunes gobelins : la "grand' manif'", une affaire de génération ?

A 20 h 56 les gobelins sont de plus en plus excités. La tension monte entre les manifestants et les membres des autres races. Un Elu tente même de disperser la manifestation : il se fait piétiner par une horde gobelinoïde et n'est bientôt plus qu'un souvenir. Des injures fusent entre une troupe de zoreilles montés sur leurs sang-froids et les gobelins. Des zorks semblent vouloir bloquer le passage. La manifestation va-t-elle débuter par un affrontement ?

Le rassemblement prend forme

21 h : une cinquantaine de gobelins font face à une quinzaine de non gobelins. Deux cordons de membres des forces de "l'ordre" (si l'on ose dire) se sont formés : les zoreilles bloquent le passage vers le maître des vols, les zorks ferment le chemin qui mène au palais. Les zoms, quant à eux, fuient l'affrontement et restent dispersés, à l'arrière de la scène.

21 h 03 : le leader gobelin K. accompagné de son squig M. arrive enfin. Le complot des zoreilles visant à liquider ce héros pour anéantir le mouvement a donc échoué. K. est salué par des acclamations.

Le cortège se met en marche à 21 h 07 vers le palais de Tchar'Zanek. Enfin, dans un premier temps le cortège part dans la mauvaise direction... A 21 h 08, il part vers le palais.

A 21 h 09, les premiers gobelins pénètrent dans le palais en scandant des slogans. Les gobs "en on gro !!", apprend-on.

Les gobelins parviennent devant Tchar'Zanek à 21 h 11. Des zorks jouent le rôle de tampon entre le roi et les manifestants surexcités qui revendiquent le respect : "on veu êt' konsidéré en tan k'tel !", crient-ils. Des zoreilles menacent de représailles tous ceux qui oseront chercher des noises à Malékith. La situation est critique, le bain de sang, menaçant.

Devant Tchar'zanek

A partir de 21 h 12, Ka., un éminent représentant des Chamanes, appelle K. à faire un discours - en dévoilant d'ailleurs au passage son identité, puisqu'il s'agit de Kluh. Mais le brouhaha est tel que Kluh ne parvient à faire entendre sa voix qu'à partir de 21 h 14, et encore le discours est-il émaillé de nombreux cris de gobelins.

Le texte du discours de Kluh, en exclusivité JeuxOnLine

(Pour mieux visualiser la scène, imaginez une foule bruissante et bourdonnante de petites choses vertes, avec gestes obscènes, rots, cris, piaillements... un peu comme un poulailler géant rempli de poules vertes où un coq tenterait vainement de faire entendre sa voix.)

KOUZINS (pause de deux minutes : les gobelins n'écoutent pas)

KOUZINS ON EN A GRO !
s'NOUS KON é LA FORSS' Vive DE TOU L'MOND' !
ON VEUT ET' KONSIDERES EN TANT K'TEL !!

LES NOREILLES Y NOUS FRAPPENT
LES ZOMS Y NOUS SPOLIENT

(le cortège se déplace à ce moment - 21 h 17 - vers la salle où se trouvent Grumlok et Malékith ; le discours reprend là)

Près de Grumlok

ON R'VENDIK !
ON EN A GRO ET ON L'DI !
GRUMLOK T'ES KUNE LOK !!

EN KINKONSS ! (suivi d'un mouvement de foule désordonné, personne ne sachant ce que Kluh entendait par là...)

Wééééé DU SESKE POUR TOUSS Wéééé

DES CHAMPIS POUR TOUSS !!

ON VEUT DU SESKE EN STRING !!!
MORK Y PUE ON VEUT DES SKOUIGETTES !!!
ON VEUT DES CHAMPIS PIS DU SESKE !
DES SKOUIGETTES DU SESKE POUR MORV'
SEEEEEESKE !!

(Interrogé par des participants sur ce qu'est ce fameux "seske", Kluh répondra : "l'seske cé kom dé champis en mieu". Suite à quoi de plus en plus de gobelins reprendront le slogan, harcelant les quelques Furies et Sorcières présentes.)

A la fin de ce discours l'attroupement persiste quelques temps dans la salle de Grumlok. Puis, à 21 h 23, les gobelins survoltés décident d'aller crier leur mécontentement aux nabots qui, après tout, les maltraitent aussi ! Direction Ekrund pour tout le monde !

A 21 h 24, en se dirigeant vers le maître des vols, les gobelins peuvent constater que des manifestants en retard continuent à arriver en sens inverse : c'est la pagaille la plus complète.

Le cortège se reforme à Ekrund au camp Klat'face de Gorgor sur une passerelle. Des zoms de l'Empire sont venus se rendre compte par eux-mêmes de ce qui se trame.

Le cortège avance à nouveau à 21 h 29. Les gobelins font une première halte et se livrent à des dégradations de matériel : ils démontent des installations de mineurs nains. Des zoms et des zoreilles de l'Empire pactisent avec les zoms et les zoreilles de la Destruction : ils ne se tuent pas afin de se coaliser contre les gobelins pour mieux pouvoir les écraser.

A Ekrund

A 21 h 34, les gobelins sont arrivés devant le camp des nabots et scandent des slogans à n'en plus finir. L'agitation est à son paroxysme.

Mais le calme ne dure pas : un commando de choc d'ingénieurs nains lance le massacre. Les premiers morts sont des gobelins ; il est 21 h 36.

Les gobs ripostent à 21 h 38 en chargeant le camp des nabots. Les morts sont nombreux de part et d'autre. Minab meurt à 21 h 40 au coeur de la bataille : il n'a pas pu envoyer d'autres informations. Le sort des autres gobelins et notamment du célère trio Katastrof, Kluh et Morv' le squig est inconnu.

Mais la mobilisation ne faiblira pas KAR LES GOBS Y ZEN ON GRO !!!

 

Photographie : Chamik. Pour retrouver toutes ses photos, c'est par ici.

Lorsqu'une vidéo sera disponible, elle sera ajoutée sur cette page.

Réactions (106)


Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu