Image de la semaine : Les Ours!


Aujourd'hui l'image de la semaine s'interesse aux ours, à première vue on pourrait se dire que cette nouvelle image de la semaine n'est pas très interessante et pourtant Shadowstrike nous en apprend un peu plus et notamment sur le roleplay.


Ours

Sachant que beaucoup d'entre vous rêvent de voir des dragons, des démons majeurs ou d'autres monstres vraiment impressionnants (nous ne pouvons pas tout vous montrer avant que le jeu ne soit fini, n'est-ce pas ? Un peu de patience !), je pense que certains vont regarder cette vidéo et commencer à grommeler que " c'est un ours, je peux en voir dans notre monde ".

Bien, vous savez quoi, vous avez raison, mais si ce nounours pas si gentil que cela a obtenu son image de la semaine, c'est pour plusieurs raisons.

La première, qui est évidente, est que cela montre de nouveau le grand talent de l'équipe d'artistes qui a réussi à donner un air naturel et réaliste à cette créature, finement modélisée et animée. Mais, à force de leur lancer des fleurs chaque semaine, vous devez commencer à croire que je fait grandir leur ego (et croyez moi, leur ego est déjà suffisamment important !), donc passons à la suite.

La seconde est que cet ours m'offre une chance de parler de plusieurs choses fascinantes concernant le fonctionnement et les mécanismes du jeu. Je vais donc revenir à ma façon habituelle de présenter les choses, un discours non structuré et aléatoire.

Dans Warhammer Online, les ours et les autres animaux font partie des adversaires les plus faibles que vous pourrez rencontrer. Beaucoup d'autres MMO semblent avoir décidé que créer une vache, changer son nom en Super Vache et doubler toutes ses caractéristiques pour en faire un " nouvel " adversaire pour des personnages plus puissants à un sens (et, surtout, faites attention aux Vaches UltraMegaBoeuf avec leur attaque due à leur 'Mitrailleuse à tétines lançant du lait tourné' !).

Avec notre ambition de créer pour Warhammer Online un monde aussi réel que possible, nous trouvons cela un peu fou. N'offrant pas de système pour connaître la puissance d'un adversaire, ce quI, vous voyez, est la seule chose qui vous permettra d'estimer le danger de déclencher un combat avec une créature. Aussi, un ours, même s'il reste une créature dangereuse si vous n'avez pas un équipement décent, une certaine expérience du combat et les compétences qui vont avec, sera sans grand danger pour un vétéran, endurcit au combat et possédant une bonne épée large, quelque soit le ou les préfixes que vous mettrez devant le mot ours.

Cela signifie que nos mécanismes de jeux sont faits pour vous amener à combattre les monstres imaginaires du monde de Warhammer, qui sont un peu plus excitants. Une fois que votre personnage aura un peu progressé, les créatures sauvages cesseront d’être un problème et vous affronterez alors les orques, les skavens, les hommes-bêtes ou encore des monstres plus puissants, ce qui est, vous en conviendrez, beaucoup plus amusant.

Je vous entends déjà vous plaindre "alors pourquoi nous ennuyer avec elles ?"

Pour commencer, les animaux de la ferme, les oiseaux et les autres bêtes qui forment la vie sauvage, insufflent de la vie dans le monde. Nous voulons que votre expérience de jeu dans WO soit aussi immersive que possible et une ferme sans aucun animal, un ciel sans aucun oiseau ou une forêt sans ours, loups ou autres animaux vivant dans les sous-bois, vous faisant paniquer tandis que votre groupe se fraie un chemin dans une forêt, n'est pas bon, de notre point de vue.

Plus que l'aspect esthétique et que l'ambiance, des animaux comme les ours auront aussi une utilité pour les compétences d'artisanat et le roleplay.

Essayez d'imaginer un groupe d'aventuriers perdu au fin fond d'une forêt du Reikland , affamés et tremblants de froid, avec une longue et déplaisante nuit qui arrive. Tout à coup, le pisteur du groupe relève la trace d'un ours dans les environs, encoche une flèche et commence à le chercher. Pendant ce temps, l'imposant ogre se prépare à ramener la bête au camp si le groupe parvient à la localiser. Au même moment, leur halfling, naturellement doué pour la cuisine, commence à rechercher des herbes et des baies tandis que le bûcheron nain, bourru, prépare le feu.

Quelques flèches bien placées, un dépeçage soigneux, quelques heures à faire mijoter la viande et le groupe se retrouve en train de finir de manger un ragoût, curant leurs dents des derniers bouts de viande d'ours pendant que la magicienne d'Ambre, qui fût une servante avant de trouver sa voie, commence à assembler les fourrures pour en faire des vêtements chauds, utilisant les compétences qu'elle avait apprises dans une carrière précédente.

Si le roleplay n'est pas votre tasse de thé, il est possible, pour un personnage solitaire, de s'aventurer dans de tels endroits sans rations ou sans vêtements chauds et de survivre plusieurs mois, mais se ne sera pas très agréable. Le style de jeu roleplay est celui qui est le plus enrichissant que vous pourrez trouver dans WO et c'est une des choses qui fera de ce jeu une expérience unique.

A bientôt sur les forums.

Shadowstrike

Source : http://www.warhammeronline.com/pow.asp

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu