Col du Feu Noir

Le Col du Feu Noir a été le théâtre de grandes batailles au cours de l'histoire, mais aucune n'a été aussi significative que la première d'entre toutes. Au Col du Feu Noir, une grande force de nains menée par le roi Kurgan Barbe de fer s'allia à une armée d'humains sous le commandement d'un jeune héros nommé Sigmar pour combattre et détruire jusqu'au dernier peau-verte d'une grande horde. Après la bataille, le roi Barbe de fer fit le serment que les nains protégeraient à jamais les terres des hommes proches des montagnes de l'Est. Dans les années qui suivirent, Sigmar devint le premier Empereur, réunissant les tribus humaines éparses sous une seule et même bannière.

Depuis cette époque, les nains ont scrupuleusement respecté le serment solennel prêté jadis par le roi Barbe de fer en veillant sur chacun des cols par lesquels l'ennemi serait tenté d'envahir l'Empire. Aujourd'hui, ce serment sacré sera sévèrement éprouvé.

A travers le Vieux monde, des tribus d'orques et de gobelins quittent leurs territoires et marchent sur la forteresse naine capturée de Karak aux Huit Pics en réponse aux injonctions du seigneur de guerre Grumlok. Sur les conseils de son chamane Gazbag, Grumlok envoie certains de ses meilleurs guerriers pour défier les nains afin de s'emparer de plusieurs cols stratégiques dans les Montagnes des Bords du Monde. Avec ces passages sous le contrôle des peaux-vertes, les tribus d'orques et de gobelins de toutes les contrées du Vieux monde pourront atteindre les Huit Pics et grossir les rangs de la horde de Grumlok.

Lorsque des Gars du Soleil Sanglant arrivent au Col du Feu Noir, ils découvrent une tribu de gobelins rusés appelée les Crocs de la Lune. Les gobelins avaient ouvertement refusé de se rendre aux Huit Pics, sachant pourtant que cela signifierait leur mort si Grumlok l'apprenait. Au lieu de ça, les Crocs de la Lune, habitués à être brutalisés par les tribus d'orques qui ont maintenant rejoint la Waaagh !, ont décidé de profiter de leur nouvelle liberté pour attaquer l'Empire par le Col du Feu Noir. La révolte doit être matée rapidement, car si Grumlok veut maintenir son contrôle sur la Waaagh, il ne peut pas se permettre de montrer des signes de faiblesse.

L'Empire, qui a des villages dans le col et tout intérêt à veiller à leur sécurité, se lance dans la bataille. Les fidèles de Sigmar se battront jusqu'à la mort pour protéger leur grand temple, perché sur une falaise surplombant le village de Priesterstadt. C'est là que des réfugiés du hameau voisin de Altstadt cherchent refuge, tandis que les courageux chasseurs d'Altstadt se battent avec l'énergie du désespoir pour sauver leur terre des envahisseurs peaux-vertes.

Alors que les forces de l'Ordre et du Chaos s'affrontent, un nouvel ennemi se terre dans l'ombre, attendant impatiemment l'occasion de frapper. Une sinistre présence sortie des abîmes de la terre, a creusé des tunnels vers la surface, attirée par la clameur de la guerre et la puanteur de la mort. Dans les profondeurs de la mine naine abandonnée, près de la ville impériale de Hindelburg, d'innombrables paires d'yeux rouges luisent dans l'obscurité impénétrable. Ailleurs dans le Col du Feu Noir, des tribus d'hommes-bêtes arpentent les versants boisés en quête de sacrifices pour leurs autels des ténèbres.

Dans ce combat pour le Col du Feu Noir, l'enjeu va bien au-delà du contrôle du territoire. Pour les nains, un échec signifierait briser un de leurs serments les plus sacrés, un serment envers lequel chaque nain vivant a une responsabilité. Plus important encore, sur le Col du Feu Noir est située la brasserie Bugman, la plus célèbre brasserie du Vieux monde et un trésor culturel pour les nains. La perdre serait catastrophique. Une défaite des forces de l'Ordre pourrait aussi signifier la fin de l'Empire, car les provinces du sud sont pour la plupart sans défense. Pour le seigneur Grumlok et ses Gars du Soleil Sanglant, la conquête du Col du Feu Noir est capitale pour le succès de la Waaagh ! et la position de la tribu à la tête de toutes les peaux-vertes.

Des armées de nains et d'hommes ont jadis joint leurs forces pour combattre les peaux-vertes et ont changé à jamais le cours de l'histoire. Aujourd'hui, le destin des nations pourrait encore se jouer dans les forêts enneigées du Col du Feu Noir.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu