Le Chaos - Descriptif

Le Chaos est, par essence, multiple et infini. Ses serviteurs sont innombrables et au fur et à mesure qu’ils se rapprochent du Chaos, ils changent et mutent de façon imprévisible.
Cependant, dans cette multitude se dégagent des tendances, principalement dues aux Dieux du Chaos, quatre entités démoniaques surpuissantes qui tentent, chacune à leur manière, de dévorer le monde connu. Ces quatre dieux sont Khorne le sanglant, Nurgle la pestilence, Tzeentch le mutant et Slaanesh le corrupteur (voir la section Religion).

Il existe trois grandes catégories de créatures du Chaos :

  • Les races corrompues : Ce sont des membres des races majeures qui ont cédés à l’appel du Chaos. Les humains barbares du Nord sont les plus nombreux et les plus représentatifs, mais il existe des nains ou des elfes dans ce cas. Tout être vivant est potentiellement corruptible. Il existe dans toutes les sociétés des individus sombrant sous la coupe d’un des Dieux, parfois même sans s'en rendre compte. C’est pourquoi, dans l’Empire, des unités d’élites traquent les individus corrompus afin d’empêcher leur prolifération.
  • Les entités démoniaques : Ce sont de purs esprit capables de se manifester physiquement grâce à l’énergie chaotique. On les appelle démons et ils existent dans de nombreuses formes. Les plus puissants ont besoin de plus d’énergie. Des portails et des rituels sont nécessaires pour leur offrir un moyen durable d’apparaître. Les Princes Démons ou les Démons Majeurs sont comparables à des demi dieux et sont parfois vénérés par un groupe de mortels comme tels. Ils échafaudent leurs propres plans et servent d’intermédiaires avec les Dieux du Chaos.
  • Les bêtes corrompues : Des créatures qui ont changées, touchées par le chaos comme par une maladie contagieuse. La plupart des monstres ont une origine démoniaque, comme les minotaures, les chimères, les manticores et bien sur les hommes-bètes.

Nous parlerons ici principalement des humains, qui constituent de loin le gros des troupes mortelles du Chaos.

Les barbares du Norsca sont grands et solides, avec la peau pâle et les cheveux blonds ou roux. Les mutations du Chaos sont fréquentes chez eux. Là ou, plus au Sud, ces mutations sont perçues comme des tares et des abominations, menant souvent à l’extermination de la progéniture, ici ce sont des bénédictions, prouvant l’intérêt que portent les Dieux du Chaos pour cet individu.
Les humains du sud paraissent bien frêles en comparaison. Même les femmes du Nord sont robustes, grandes et agressives. Les marques dédiées aux dieux, qu’ils soient mineurs ou majeurs, sont fréquentes, sous forme de tatouages peints et de brûlures au fer rouge.
Les plus vénérés barbares sont ceux qui ont su s’attirer les faveurs de leurs dieux. Ceux là arborent des mutations comme autant de dons approuvant leur valeur. Ils sont généralement plus grand et massifs, leur peau est épaisse, voire écailleuse et sombre et leur armure frappée du sceau de leur dieu tutélaire.

Il existe d’autres peuples du Nord. Plus loin à l’Est vivent les Kurgans, à la peau matte et aux cheveux sombres, habiles cavaliers et très nombreux, ils partent en hordes à l’appel des Dieux du Chaos.
Encore plus loin vers le nord de l’Extrême Orient et de Cathay, vivent les Hungs, peuple barbare oriental petits et trapus qui chevauchent dès l’enfance les chevaux des montagnes.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu