Prêtre - Guerrier

"Seule la foi importe en ces jours sombres. Le Chaos se dresse devant nous. Laisseras-tu ces bêtes détruire nos foyers ou auras-tu confiance en Sigmar pour éradiquer le mal ? Bats-toi courageusement et extermine les forces du Chaos ! Pour l'Empire ! Pour Sigmar !"
- Damaslaus VanNemut, Grand chapelain de Sigmar

Introduction

Sigmar est le dieu fondateur de l'Empire, pour chaque soldat des armées régulières de l'Empereur ou des Comtes Electeurs, il inspire force et vaillance. Les prêtres-Guerriers de Sigmar sont ses plus fervents disciples, ils accompagnent les armées pour répandre la parole divine et galvaniser les troupes. En son honneur ils combattent au marteau comme jadis Sigmar le faisait à l'aide de son légendaire Ghal Maraz. De cette foi inébranlable en leur dieu, les Prêtres-Guerriers de Sigmar retirent des pouvoirs capables de mettre en pièces les ennemis de l'Empire et prodiguent soins et assistances à leurs alliés.

Les Prêtres-Guerriers de Sigmar sont persuadés que c'est leur dieu qui les guide au coeur de la bataille et que chaque coup porté à l'ennemi augmente la Divine gratitude et leur accorde de plus grands pouvoirs. Cette Colère du Juste leur donne la force de pourfendre les hérétiques et d'inspirer la vaillance dans les rangs de ses alliés.

Le Prêtre-Guerrier est un redoutable adversaire, d'une ténacité sans égal dans la fureur des combats, plus ils combattent, plus leurs pouvoirs augmentent, si bien que ses ennemis n'ont d'autres choix que celui de le neutraliser à distance ou de l'empêcher de parvenir au corps à corps. Nul doute que la tâche ne sera pas aisée contre ces combattants guidés par Sigmar lui-même.

Présentation

Le Prêtre-Guerrier est une classe hybride, à la fois soigneur (ou healer) et combattant de mêlée. Pour cela, il ne faut pas l'assimiler à un soigneur ordinaire.
Il est utile dans toutes les situations, disposant tant de compétences au corps-à-corps qu'à distance.

Equipé en fonction du style de jeu adopté (soigner ou frapper), il porte un marteau à une main et un livre d'incantation lorsqu'il cherche à porter assistance à ses alliés, et emploie plutôt un marteau deux mains quand il opte pour un mode de jeu plus offensif.
Si son choix d'orientation est souvent indiqué par l'arme qu'il porte, le Prêtre-Guerrier peut aussi combiner attaque et soins, ce qui lui permet de retourner une situation désespérée à son avantage grâce aux différents sorts d'affaiblissement, de protection et de soin dont il dispose.

Son point faible est sans doute son armure ("armure moyenne") : s'il est grâce à cela bien plus solide que les autres soigneurs, il n'en demeure pas moins relativement fragile et doit veiller à ne pas trop s'exposer face aux ennemis.

Trois Prêtres-Guerriers en RvR


Le Prêtre-Guerrier a accès à deux spécialités tournées vers le combat au corps-à-corps, l'une plus offensive, l'autre plus défensive, et à une spécialité en soin.

Courroux

Cette voie de spécialisation est orientée vers le combat et les affaiblissements.
Outre différentes aptitudes d'attaque, le Prêtre-Guerrier dispose également d'une prière permettant à ses alliés d'infliger davantage de dégâts ou de sorts rendant plus vulnérables les ennemis : en rendant plus faibles les soins qu'ils reçoivent ou en les empêchant de lancer des sorts pendant quelques secondes ("silence").

Cette spécialité est donc un bon choix pour un Prêtre-Guerrier offensif, qui disposera d'un panel de compétences destinées à mettre ses adversaires en difficulté.

Grâce

Grâce est une voie de maîtrise qui s'apparente au Courroux dans la mesure où elle est également orientée vers le combat rapproché, tout en induisant un rôle plus défensif : les effets des coups et les sorts visent plus à protéger les alliés (ou à se protéger lui-même) qu'à affaiblir l'ennemi.
La prière de cette voie donne une chance aux alliés de gagner un peu de vie lorsqu'ils portent un coup. Certaines attaques du Prêtre-Guerrier soignent pour une partie des dégâts infligés.

Cette spécialisation est donc un bon compromis entre attaque et défense : c'est la voie polyvalente par excellence. Elle permet à un Prêtre-Guerrier spécialisé en soin de se protéger lorsqu'il est pris pour cible, et à un Prêtre-Guerrier voulant jouer comme un combattant de pouvoir en parallèle protéger ses coéquipiers.

Salut

Une voie dans laquelle le Prêtre-Guerrier peut difficilement se passer d'investir une partie de ses points. Elle s'oriente vers les sorts de restauration.
Cette voie de maîtrise dispose d'aptitudes de protection, comme la voie Grâce, tels les boucliers d'absorption de dégâts, mais se démarque de cette voie sur le plan des soins et les aptitudes améliorant les capacités des alliés (caractéristiques ou armure). Les soins de la voie Salut visent avant tout à soigner plusieurs personnes à la fois.

Cette spécialisation est donc d'une aide cruciale dans les combats et permet au Prêtre-Guerrier de rester à l'écart du danger, derrière les premières lignes, en gérant précautionneusement sa jauge de "Fureur du Juste".

La Fureur du Juste est une jauge magique qui permet au Prêtre-Guerrier d'utiliser ses sorts de soins, qui ne se lancent pas avec des points d'action - c'est une particularité de cette classe et de son miroir, le Disciple de Khaine.

Tant qu'il dispose de Fureur, il peut venir en aide à ses alliés. Une fois celle-ci épuisée il peut soit utiliser un sort de récupération de ses points de Fureur ("Supplication"), qui lui permet de transformer une partie de ses points d'action en points de Fueur, soit partir au corps-à-corps. En effet, la Fureur s'accumule lorsque le Prêtre-Guerrier combat, chaque coup porté faisant augmenter la jauge d'un certain nombre de points. Ce système de "frapper pour soigner" permet au joueur de combattre aux côtés de ses alliés tout en leur apportant des soins.

Certains livres, équipés en main gauche, génèrent des points de Fureur régulièrement, en fonction de leur puissance ; avec un livre "violet", le Prêtre-Guerrier est presque capable de lancer des soins de façon continue.

Le Prêtre-Guerrier doit constamment veiller sur cette jauge de Fureur du Juste, puisqu'une fois épuisée il se trouve incapable de lancer le moindre sort de restauration : à lui de trouver le bon équilibre dans ses actions afin de ne jamais en manquer.

Prêtre-Guerrier face à un Elu

Conseils pour Prêtre-Guerrier débutant

Très polyvalent, le Prêtre-Guerrier est à l'aise aussi bien en groupe que seul et s'adapte à la plupart des situations. Cela en fait une classe agréable à jouer, bien adaptée à ceux qui découvrent le jeu ; cependant maîtriser complètement le personnage n'est pas évident pour autant.

Selon le style de progression choisi (seul ou accompagnée), le joueur peut faire des choix différents en terme de spécialisation.
Il est plus confortable, en solo, de choisir une des deux branches s'orientant vers l'offensive (sans négliger en spécialisation secondaire la voie du Salut qui permet de défier plusieurs monstres en même temps sans être inquiété outre mesure, ou de pouvoir soigner ses alliés lors d'éventuels scénarios).
En revanche, lorsque la progression se fait en groupe, il peut être utile d'opter rapidement vers la voie Salut, voire vers la Grâce.

En progression solitaire le Prêtre-Guerrier doit savoir jongler entre attaques et soins, en surveillant d'un œil très attentif sa vie qui peut baisser rapidement si la situation devient dangereuse. Il ne faut jamais perdre de vue que, malgré les soins dont il dispose, son armure ne lui permet pas d'encaisser des dégâts trop importants. Lorsqu'il parvient à équilibrer attaque et protection, points d'action et Fureur du Juste, le Prêtre-Guerrier est capable de progresser très rapidement car peu de situations (raisonnables), en PvE, le mettent en difficulté.

Au sein d'un groupe, le rôle du Prêtre-Guerrier est double : il peut aussi bien assister les classes offensives au corps-à-corps afin de générer de la Fureur Divine puis soigner ses alliés ou rester à l'écart pour se consacrer à sa mission de soigneur, tout en gérant sa Fureur grâce à différentes aptitudes afin de ne jamais en manquer.

Pendant ses premiers en RvR, le Prêtre-Guerrier risque de s'apercevoir rapidement que ses alliés attendent de lui avant tout des soins, bien que les capacités du personnage en la matière soient de facto limitées, du moins s'il tente de tenir en vie une cible particulière. Mais il ne doit pas pour autant se transformer en soigneur pur sans tenir compte de ses envies et doit, au contraire, adopter le style de jeu qui lui convient le mieux.

Prêtre-Guerrier en combat

Le Prêtre-Guerrier à haut niveau


De par sa polyvalence qui lui permet de jouer seul ou avec des alliés, le Prêtre-Guerrier s'avère efficace dans toutes les situations.

En phase de combats RvR, il est utile à la fois à l'avant (mais pas trop) comme en retrait ou il fournit soins et bénédictions aux autres membres de son groupe.
Il doit faire attention à ne jamais se retrouver au cœur de la mêlée, même lorsqu'il décide d'aller frapper, car, facilement repéré, ses ennemis n'hésitent pas à le prendre pour cible. Or un Prêtre-Guerrier, bien qu'il soit plus résistant qu'un Archimage ou qu'un Prêtre des Runes, n'a guère de chances de s'en sortir si toute l'attaque ennemie est concentrée sur lui.

Ayant à sa disposition deux manières de générer de la Fureur du Juste, il doit les employer en fonction de la situation. Si le danger est trop présent, le mieux est sans doute de reculer avec les autres soigneurs et de dépenser au mieux cette Fureur ; dans le cas contraire, lorsque l'ennemi est en infériorité, il peut s'avancer plus facilement et générer ses points de Fureur en combattant.

Une des particularités du Prêtre-Guerrier est que la majeure partie de ses soins sont instantanés (et parfois étalés dans le temps, HoT) ou rapides à lancer. Il n'a donc pas forcément besoin de s'arrêter pour incanter et peut jouer de sa mobilité pour tromper l'ennemi : une cible immobile est plus facilement repérable qu'une cible mobile.

Dans les combats de structure, le Prêtre-Guerrier est souvent amené à se concentrer sur son rôle de soigneur plus que sur celui de combattant. Il n'a pas autant de choix qu'il peut en avoir en plaine car s'avancer lui fait courir le risque d'être pris dans les sorts de zone des adversaires, dangereux pour sa vie et par là pour celle de son groupe.

Dans les donjons (PvE), le rôle du Prêtre-Guerrier est avant tout celui d'un soigneur. Là encore il doit garder un œil sur ses points de Fureur et porter assistance aux classes offensives sur les monstres les plus délicats.

Quel que soit l'environnement dans lequel il évolue, le Prêtre-Guerrier sait donc s'adapter aux situations les plus difficiles, en tant qu'assistant des combattants ou en soigneur consciencieux. Malgré son caractère hybride qui peut le faire paraître comme un "touche à tout, bon à rien", il peut aisément s'imposer comme un très bon personnage. Il a notamment la capacité d'être un très bon soigneur s'il le désire, même s'il ne peut tenir en vie tout un groupe seul : il est très complémentaire avec les autres soigneurs de l'Ordre, apportant des soins de groupe là où les autres ont plus d'aptitudes ciblées.


Une Prêtresse-Guerrière


En savoir plus sur le Prêtre-Guerrier

Les ressentis des Disciples de Khaine et des Prêtres-Guerriers (18/04/09)

Simulateur de template pour le Prêtre-Guerrier (en anglais)

Forum JeuxOnLine des classes de l'Empire

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu