Karaz A-Karak


Karaz-a-Karak est la plus grande, la plus ancienne et la plus respectée des forteresses naines. Nommée "Pic Eternel" par les hommes, cette fière et vaste cité est la capitale de l'ancien empire de Karak Ankor, maintenant guère plus qu'un souvenir fugace. A l'intérieur des murs de Karaz-a-Karak se trouvent les temples des dieux Grungni, Valaya et Grimnir. Ici siège aussi Thorgrim le Rancuiner sur le Trône du Pouvoir, portant constamment sur lui l'ancien Dammaz Grom, ou Livre des Rancunes. La langue naine est complexe et se traduit difficilement dans celle des hommes. Karaz-A-Karak peut parfois signifier quelque chose comme "Pinacle des Montagnes". Le mot nain pour montagne signifie parfois "chose qui dure", mais une des traductions courantes est "la plus durable". Les hommes l'appellent le Pic Eternel, un bon compromis de ses significations possibles. Cette forteresse inexpugnable et surpeuplée était autrefois la capitale de l'empire nain et son seigneur reste le Haut RoI de tous les nains. Les clans de la noblesse de Karaz-A-Karak peuvent se prévaloir d'être les descendants directs des dieux nains. Là se trouvent les temples des dieux ancestraux Grungni, Grimnir et Valaya. C'est là encore que sont conservés le Grand Livre des Rancunes et le Livres des Souvenirs qui sont des objets de crainte et de vénération.

La cité éternelle des nains est un lieu d'une grande majestée née d'un savoir-faire ancestral et n'est jamais tombée aux mains de l'ennemi. Au jour de l'Age du Jugement, les hordes de peaux-vertes se sont lancées sur un chemin de conquêtes devant les mener aux portes mêmes de Karaz-a-Karak et au-delà. Les nains auront besoin de tout le courage, la force et la détermination dont ils sont capables s'ils veulent préserver leur grande forteresse. Karaz-A-Karak n'a jamais été envahie. Elle est la plus grande, la plus vieille et la plus fortifiée des forteresses naines. C'est là que sont maintenues sous leurs formes les plus pures, les antiques traditions de l'empire nain. C'est une cité de rites, de temples, de statues taillées dans le roc et de sépultures souterraines. La cour du Haut Roi se tient dans une salle voûtée assez grande pour contenir une petite ville humaine. Une forêt de piliers colossaux forme une nef longue de plus d'un kilomètre. Toute cette étendue est illuminée par des torches, des gemmes et de grands braseros. Ainsi les reflets chaleureux de l'or, du bronze et de la pierre se reflètent partout et les clameurs de la foule assemblée autour du trône lors des conseils ou des festivités se répercutent à l'infini. Karaz-A-Karak a traversé les siècles et survivra jusqu'à la fin des temps.



Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu