Historique du développement de Warhammer Online

1975

Fondation de Games Workshop, entreprise qui se voue à l'édition de jeux de rôles, de wargames...

1981

GW lance Warhammer Fantasy Battle, wargame combinant des aspects de jeu de rôle et de jeu de figurines, se déroulant dans un univers de type "médiéval-fantastique" à l'ambiance assez sombre.

1986

GW lance Warhammer sous forme de jeu de rôle en réponse à la sortie de D&D. Warhammer rencontre un succès assez net en Europe.

2000

Warhammer Fantasy en est à sa sixième édition. L'univers se décline alors sous de multiples formes, dont Warhammer 40 000. Existent un jeu de rôle et surtout - c'est la spécificité de Warhammer - des jeux de plateau qui voient des armées de figurines s'affronter dans le cadre de grandes batailles suivant des règles complexes.

Cette année-là, le studio Climax Entertainment annonce sa collaboration avec Games Workshop pour développer un nouveau MMORPG basé sur l'univers de Warhammer, WOL. Durant les années suivantes, Climax trace les grands traits du jeu : la plupart des actions se dérouleront sur les terres de l'Empire, les races jouables étantles humains, les elfes, les nains, les halfelings et les ogres. C'est cependant en 2004 que les annonces commencent à se faire plus nombreuses.

Mythic Entertainment, ex-Interworld, évoque le développement d'un nouveau MMORPG, Dark Age of Camelot.

2001

Durant l'année, Bizzard annonce un nouveau MMORPG à venir, World of Warcraft.
En novembre, Mythic Entertainment lance Dark Age of Camelot, jeu RvR, réalisé avec peu de moyens. Le jeu sort en Europe en février 2002 ; son exploitation est gérée dans cet espace par GOA, filiale de France Télécom qui avait déjà exploitée la Quatrième Prophétie en France.

2003

Dark Age of Camelot grandit avec deux extensions : Shoudred Isles en janvier puis Trials of Atlantis en octobre. Le contenu PvE de haut niveau est considérablement augmenté, en particulier avec ToA. Cependant la difficulté de l'extension et son impact fort sur le RvR suscite très tôt des polémiques. Shoudred Isles a également été très controversée, du moins deux des trois classes nouvelles qu'elle apportait : le Prêtre de Bogdar et, surtout, l'Animiste, qui a déchaîné les passions durant des années.

2004

Février

Climax met l'accent sur les Elfes et les Halflings en dévoilant de nombreuses images.
JeuxOnLine ouvre sa section Warhammer Online, dotée d'un unique forum, le Comptoir de Marienburg.

Mars

Les Ogres sont à l'honneur.
Le 30 mars, Belim, chargé de communication francophone, annonce que Warhammer Online se rapproche de la première phase de la bêta.

Avril

Climax indique travailler sur un nouveau client du jeu à présenter lors de l'E3 à venir.
Dans la Newsletter d'avril, Kate Flake dévoile les projets de Climax pour la magie dans WOL, voulu innovant par rapport au reste des MMORPGs.

Mai

Pendant la tenue de l'E3, Climax dévoile le nouveau client du jeu et présente le premier trailer. De nombreuses images novatrices sont également exposées.
NCsoft annonce Tabula Rasa, censé allier des caractéristiques de MMORPG et de FPS dans un univers futuriste.

Juin

Le 21, Climax annonce l'arrêt du développement de Warhammer Online, projet trop coûteux au vu de perspectives incertaines, ce qui suscite une forte déception au sein de la communauté et des polémiques sur les responsabilités de cet échec - les relations entre Climax et GW semblant se tendre. De nombreux projets de MMORPGs ont été abandonnés en 2004 avant WOL : Microsoft délaisse son projet Mythica, Codemaster son Dragon Empires.
La dernière newsletter, reçue le 27, constitue un adieu à la communauté.
Le mois suivant, la section Warhammer de JeuxOnLine ferme ses portes, à regret.

Novembre

Blizzard lance World of Warcraft, MMORPG orienté essentiellement vers le PvE, qui va connaître un succès fulgurant et populariser ce type de jeu.

Décembre

Mythic Entertainment répond à la sortie de WoW en lançant Catacombs, une extension pour DAoC, simplifiant grandement la progression des personnages avant le niveau 50 et ajoutant de nouveaux contenus PvE, plus accessibles que ceux de ToA qui ont constitué un repoussoir pour de nombreux joueurs.

2005

Avril

Lancement par ArenaNet de GuildWars en France, jeu PvP, non MMORPG, largement instancié.

Mai

Coup de théâtre lors de l'E3 : Mark Jacobs annonce que Mythic Entertainment a acquis les droits exclusifs sur la licence Warhammer et commence le développement d'un nouveau MMORPG basé sur l'univers de Warhammer.
Les grands forums et sites (dont le site JoL-WAR) se réactivent miraculeusement peu à peu.
Mark Jacobs indique les jours suivants quelques pistes qui seront suivies pour Warhammer Online : il s'agira d'un jeu RvR, qui ne sera pas un DAoC 2 ni la poursuite du jeu développé par Climax ; l'atmosphère du Vieux Monde sera respectée ainsi que le background, grâce à une collaboration étroite avec GW. Le patron de Mythic estime que Warhammer Online pourrait être développé en deux ans.

Juin

Mythic lance un recrutement pour constituer l'équipe de développement.
Le 29 juin, le site officiel de Warhammer Online est mis en ligne.

Juillet

Mythic Entertainment annonce l'abandon de son projet de MMORPG se déroulant dans un Empire romain galactique, Imperator, suite à la reprise de Warhammer Online. L'équipe de développement est transférée largement sur le nouveau projet de la boîte selon Sanya Thomas.
Mark Jacobs présente quelques réflexions à la fin du mois : l'artisanat sera important mais amusant, le jeu ne se résumera pas à une course à l'équipement, tout sera fait pour éviter les "buff-bot" (qui ennuient tant alors la communauté de DAoC). Il cherche également à rassurer en mettant en avant la concertation avec GW.

Août

Mark Jacobs, dans deux messages, redonne et précise les grandes orientations du jeu. Il réaffirme sa volonté de créer un jeu RvR dans le plus pur "style Warhammer". Il annonce aussi que six races seront jouables à la sortie : Humains de l'Empire, Hauts Elfes, Elfes noirs, Nains, Chaos, Orques et Gobelins (une seule "race" pour ces deux derniers). Il répète que WAR ne sera pas un DAoC 2 et que Mythic travaille étroitement avec Games Workshop.

Septembre

Mythic travaille sur les Peaux Vertes, où l'on ne trouvera pas de femelles, et cherche à définir le futur royaume du Chaos.

Octobre

Mythic fête ses dix ans et lance une nouvelle extension de DAoC, Darkness Rising, dont le contenu est faible en comparaison des extensions précédentes. De nombreux joueurs y voient un changement dans les priorités de Mythic, soupçonnée de s'intéresser désormais beaucoup plus à Warhammer Online.
Le site officiel titre "W.A.R. is coming !" mais le sens de l'acronyme n'est pas encore révélé.

Novembre

WOL devient définitivement WAR, Warhammer : Age of Reckoning. Le forum de prédilection de Mark Jacobs, warhammeronline.com, ferme et WarhammerAlliance devient le nouveau forum de référence.
Le site officiel est désormais disponible en français et en allemand, en plus de l'anglais.
Certaines déclarations de Mark Jacobs laissent à penser que le jeu sera articulé autour d'affrontements entre races ennemies.

Décembre

Avalanche d'informations ce mois-ci sur WarhammerAlliance après quelques mois de pause relative, notamment dans le cadre de deux sessions de chat (mais le tout reste très flou à ce stade) : intentions de Mythic concernant la magie, il y aura des serveurs roleplay mais pas de forums officiels, la part du farming devrait être peu importante, le RvR sera présent dès les premiers pas d'un personnage. La bêta ne commencera pas avant l'E3 de mai 2006.

2006

Janvier

Après la Newsletter de janvier, qui brosse une esquisse de la trame du conflit entre les races, Matt Daniel de Mythic apporte quelques précisions : Elfes et Nains seront dans le même camp, les Peaux Vertes ne seront pas les esclaves des Elfes Noirs. Quelques jours plus tard, le même répond à des joueurs sur la cohérence du monde de WAR par rapport à celui de Warhammer et l'époque de l'Age of Reckoning commence à être cernée.

Février

Retour de Mark Jacobs sur le devant de la scène. Il dément à nouveau la rumeur selon laquelle WAR serait un DAoC 2. Quelques pistes sont données sur la mort, les quêtes, l'équilibrage des factions...
La nuit du 17 au 18, plusieurs sites relaient une rumeur de rachat de Mythic par le géant EA Entertainment. Deux jours après, Mark Jacobs dément cette information sur WarjammerAlliance en qualifiant EA de "clowns".
Mais la grande affaire de février, c'est le dossier de PCGamer sur WAR, où sont dévoilés en exclusivité des mécanismes fondamentaux du jeu, en particulier ceux touchant au RvR. Les races seront divisées en deux factions, avec un système de race antagoniste (les futurs "front") : Chaos contre Empire, Nains contre Peaux Vertes, Elfes contre Elfes Noirs. Le RvR se déclinera sous quatre formes : escarmouche, champs de bataille,  scénarios et campagnes. La date de sortie est prévue pour février 2007. Les informations concrètes arrivent en même temps que les premières images !

Mark Jacobs, vice-président de Mythic Entertainment

Mark Jacobs

Mars

Comme au mois de décembre précédent, les informations pleuvent (ainsi que les screens) après le reportage de PCGamer : nouveaux reportages dans la presse spécialisée, interventions des développeurs, MJ en tête, sur les forums... Le débat est lancé à propos du RvR instancié, suite à un article de Joystick qui donne des informations supplémentaires sur l'organisation du RvR.

Avril

Les reportages se multiplient dans la presse spécialisée, sur papier et sur internet. Mythic livre de nombreuses images. Quatre aspects du jeu commencent à être assez bien connus : le RvR, les carrières, les quêtes, le système de combat (voir l'article de synthèse du mois d'avril).

Mai

La première bande-annonce est disponible.
La sortie du jeu est annoncée désormais pour l'automne 2007, soit un recul de plusieurs mois par rapport à ce qu'affirmait PCGamer.
Lors de l'E3, Mythic livre des fournées d'images de nains, de gobelins et d'orques. Le Livre de la Connaissance est évoqué et les carrières des Peaux Vertes sont dévoilées. WAR obtient une récompense pour sa fidélité à l'univers de Warhammer.
Mythic donne des informations sur le début de la bêta test, qui est bien annoncé pour l'automne 2006.
NCSoft annonce le développent d'un nouveau jeu, Aion.

http://medias.jeuxonline.info/war/equipe/58156/logogoa2.jpg

Juin

Une nouvelle d'importance pour la communauté européenne : Mythic conclut un partenariat d'exploitation avec GOA pour l'Europe. GOA était déjà partenaire de Mythic pour DAoC. L'annonce suscite la méfiance parmi une partie de la communauté et Mark Jacobs s'emploie à lever les réticences.
Autre annonce fracassante : Mythic est racheté par Electronic Arts. Sanya Thomas, responsable de la communication chez Mythic, explique que cela ne changera rien aux orientations de WAR, que GOA demeure le partenaire européen et que Mythic ne disparaît pas, MJ restant à sa tête. L'arrivée d'EA, nouveau venu dans l'univers du MMO et qui n'a pas nécessairement une bonne image au sein de la communauté, soulève en effet de nombreuses inquiétudes.
NP Cube lance Dark and Light, un des plus gros ratés de l'histoire du MMORPG, qui affecte négativement  et durablement l'image des développeurs au sein des communautés.

Juillet

Mythic poursuit la promotion de WAR à travers de nombreuses interviews accordées à divers sites (dont JeuxOnLine) et distille des screenshots (toujours centrés sur le front Nains contre Peaux Vertes) pour mettre l'eau à la bouche des joueurs.

Interview JeuxOnLine de Paul Barnett à la Coupe du Monde du Jeu Vidéo 2006

Août

Peu à peu se confirme ce qui est, pour certains, une terrible nouvelle, et pour d'autres, quelque chose de fantastique : la furtivité ne sera pas présente dans WAR, ou alors très parcimonieusement.

Septembre

Mois assez calme durant lequel une vidéo d'une vingtaine de minutes, montrant les premiers pas d'un Orque, est dévoilée par le site Mmog-OnlineWelten.
C'est officiel : Sanya Thomas indique que la furtivité ne sera pas implantée.

Octobre

Le front Empire contre Chaos commence à être dévoilé : le Mage flamboyant et le Prêtre-Guerrier de Sigmar seront deux classes de l'Empire.

Novembre

Alors que la phase de bêta test annoncée semble s'éloigner, Gamespot apprend que le jeu est en phase de test alpha (soit un test interne). Lors du salon GenCon, un rédacteur du site Only-War a pu jouer à WAR et livre ses impressions sur le jeu.

Décembre

De nombreux screens de l'interface sont dévoilés, permettant d'avoir une première idée des compétences des personnages.

Le premier trailer officiel

2007

Janvier

WAR est élu "jeu le plus attendu de l'année" par le site mmorpg.com.
Lors d'un "press tour" organisé par GOA dans les locaux d'EA-Mythic, Belfil de Kel réalise un reportage très complet pour JeuxOnLine sur Warhammer : Age of Reckoning. Les mois suivants, plusieurs interviews qu'il a réalisées à cette occasion sont mises en ligne, notamment celle de Paul Barnett.
Blizzard lance The Bruning Crusade, première extension de World of Warcraft, leader mondial du MMORPG.

Février

La dernière extension de Dark Age of Camelot, The Labyrinth of the Minotaur, incontestablement la moins fournie de toutes, est lancée en Europe.

Avril

Après plusieurs mois de maigres informations, ce qui n'est jamais un très bon signe, la newsletter d'avril annonce que le lancement de WAR est repoussé au premier trimestre 2008. Mark Jacobs annonce en effet que suite au développement du front Empire contre Chaos, l'équipe de développement a décidé de reprendre le front Nains contre Peaux Vertes pour le mettre au même niveau. Le front Hauts Elfes contre Elfes noirs n'étant pas encore commencé. Une nouvelle classe (du Chaos) est dévoilée : l'Elu de Tzeench.
En avril, Mythic annonce également que Warhammer sera distribué dans plusieurs Etats asiatiques.
Enfin, au GamesDay 2007 en région parisienne, les représentants de GOA, Rahim et Taome, expliquent dans les grandes lignes aux représentants de JoL comment WAR sera exploité en Europe, puis Taome montre quelques mécanismes de jeu : partie 1, partie 2.
Lancement en Europe du MMORPG basé sur le PvE Lord of the Rings Online, qui, malgré une licence prestigieuse, ne trouve pas immédiatement son public.

Mai

Les interviews accordées par les grands noms de Mythic à la presse et aux sites spécialisés reprennent. Mythic y dévoile les compétences de plusieurs classes de l'Empire et du Chaos. L'accent est mis avant tout sur ces classes : Répurgateur, Cultiste...
Le site officiel de GOA pour WAR est lancé.
Dans la lettre d'informations, des zones de haut niveau sont dévoilées, comme l'Escalier du Bastion.
Les inscriptions pour la bêta sont ouvertes : 200 000 joueurs s'inscrivent en quelques jours.
La directrice des relations avec la communauté, Sanya Thomas, quitte EA Mythic au début du mois.

Juin

Grande nouvelle : la phase de bêta test est lancée au début du mois, après des années d'attente pour certains. Le nombre de participants est encore limité mais les invitations arrivent petit à petit. La bêta se déroule sous le signe de la NDA : les bêta testeurs ne doivent pas évoquer ce qu'ils font dans le jeu, sauf sur le forum qui leur est réservé, sous peine de perdre leur accès au jeu.
Lors du Games Day de Baltimore, de nombreuses vidéos de classes sont montrées par Paul Barnett. De nombreuses interviews sont réalisées : TentonHammer, Warcry...
Une newsletter présente le Chevalier du Soleil Flamboyant et Praag. Plus de 700 guildes sont sélectionnées pour participer à la phase de bêta test, mais les invitations se font attendre de nombreux mois.

Juillet

La lettre d'informations du mois présente Altdorf et le Maraudeur du Chaos. Mais elle évoque surtout pour la première fois le front Hauts Elfes contre Elfes Noirs.
Des invitations à la phase de bêta test sont lancées par vagues successives tandis que plus de 300 000 joueurs se sont inscrits pour y participer.
Blizzard évoque une nouvelle extension pour World of Warcraft: Wrath of the Lich King.

Août

Les interviews se multiplient ce mois-ci, dans le cadre de la préparation de la phase de bêta test.
Lors d'une convention dans ses locaux, EA Mythic dévoile de nombreuses images et lâche quelques informations sur l'équipement de haut niveau.
La Games Convention de Leipzig, événement majeur dans le monde des MMORPGs, est l'occasion de montrer pour la première fois des classes elfiques : Archimage, Maître des Epées, Garde noir et Furie sont livrés aux joueurs. De multiples vidéos sont également produites.
La lettre d'informations du mois revient largement sur le front elfique.

Présentation des capitales lors de la convention à Fairfax

Septembre

Les invitations à la bêta test continuent d'être distribuées.
Richard Duffek, chargé des relations avec la communauté pour WAR chez Mythic s'en va, quelques mois après Sanya Thomas.
Au Festival du Jeu Vidéo, GOA présente WAR à la commauté française (le compte-rendu de l'équipe JoL).

Octobre

Mauvaise nouvelle pour les impatients : la phase de bêta est interrompue à partir du 10 octobre ; le retour est annoncé pour décembre. Entretemps, le système RvR doit être repris, les QP améliorées, la personnalisation des avatars plus poussée et les carrières elfes intégrées, soit un bien vaste programme.
Pour ne pas laisser le soufflé retomber, Mythic lance une lettre d'informations hebdomadaire pour informer la communauté sur l'avancement du développement pendant l'interruption de la bêta.

Novembre

L'arrêt temporaire de la bêta avait relancé les inquiétudes qui se trouvent confirmées : la sortie de WAR est à nouveau reportée. Le jeu est annoncé désormais par Mark Jacobs en personne pour le second trimestre 2008.
Deux nouveautés sont dévoilées : le Guerrier-Fantôme et la prise de capitale.
NCSoft sort Tabula Rasa, très attendu mais qui suscite rapidement des critiques d'ampleur : les serveurs se vident peu à peu. Tabula Rasa inaugure une année noire pour les sorties de MMORPGs.

Décembre

La bêta test reprend le 19, sous une nouvelle forme : il s'agit désormais de tests ciblés, itératifs et segmentés.
Ce mois-ci, comme depuis quelques temps, c'est le front elfe qui est à l'honneur dans la communication de Mythic.

2008

Janvier

Mark Jacobs défend sur les forums de WarhammerAlliance les choix de Mythic d'interrompre un temps la phase de bêta et de repousser la sortie du jeu en expliquant qu'il s'agit d'un impératif pour sortir un jeu fini et non bâclé.
Gamespy décerne à WAR le prix du jeu le plus attendu de l'année.
Les premières rumeurs courent quant au contenu de l'édition collector.
Flying Labs Software sort Pirates of the Burning Sea, qui ne rencontre pas le succès espéré.

Février

Le Guerrier-Fantôme est à l'honneur également ce mois-ci.
Mais la grande affaire de février, c'est l'hypothèse d'un nouveau report : un jour annoncé, le lendemain démenti.
Pendant ce temps, la bêta continue : plus de 600 000 joueurs inscrits et de nouvelles invitations sont lancées.

Mars

Mark Jacobs répond à des attaques contre le maintien de la NDA alors que WAR est toujours prévu pour le second trimestre (même si cette date n'est pas "gravée dans la boue", selon la formule qu'il emploie quelques jours après). Selon lui, la levée de la NDA doit intervenir au moins un mois avant le lancement du jeu : à moins, cela révèle un manque de confiance des développeurs.
Les débats font rage au sein de la communauté au sujet du RvR : scénarios instanciés ou RvR ouvert ? WAR ne semble pas trancher entre les deux.
L'information est désormais sûre : il n'y aura pas de forums officiels pour WAR, annonce Mark Jacobs.
La communication bat son plein en ce mois de mars et un grand Press Tour est prévu par GOA et EA Mythic à Paris à la fin du mois, alors qu'une fuite révèle les premières informations sur la précommande.
A l'occasion du Press Tour, les nouvelles se multiplient, les annonces fracassantes aussi : un nouveau report est annoncé, WAR devant sortir désormais à l'automne 2008 (ce sera le dernier report) ; Mark Jacobs s'explique rapidement. La précommande de l'édition collector est dévoilée et il est désormais certain qu'elle donnera accès à l'open bêta : il y aura donc une open bêta. Enfin les capitales et les prises de fort sont mises sur le devant de la scène.
Les principales têtes de Mythic reviennent les jours suivants sur le report de Warhammer. Il s'agit pour MJ du temps nécessaire pour apporter diverses finitions (il parle désormais de "polissage"). Il donne également des informations sur le plannig à venir (qui complètent les hypothèses de Romeo Knight).
Ce mois (ô combien riche en actualités !) se conclut par un état du jeu dressé par Paul Barnett et Josh Drescher.

Josh Drescher et Paul Barnett

Josh Drescher et Paul Barnett

Avril

L'emballement de la communication autour de WAR se confirme alors que le lancement du jeu se rapproche ainsi que celui de son principal concurrent, Age of Conan. Les retours du Press Tour de Paris sont nombreux, les interviews se poursuivent. Tout cela est l'occasion de faire un premier bilan (par Romeo Knight), pour ne pas être submergé par les informations.
Frayeur dans la communauté : la présence d'un système de furtivité dans le jeu est confirmée après des fuites. Cela va à l'encontre des déclarations de Mythic de l'été 2006 et Mark Jacobs s'en explique.
La presse spécialisée multiplie les previews de WAR : TentonHammer, Clubic, CanardPC, Eurogamer (qui se montre assez critique), etc.
Les rumeurs concernant l'accès anticipé aux serveurs pour les joueurs ayant précommandé disent qu'il s'agira de trois jours seulement.
La bêta pour les guildes se fait toujours attendre.

Mai

La dernière classe elfique, non révélée, fait l'objet de spéculations. Le Lion blanc de Chrace apparaît comme le plus probable. C'est finalement WarhammerAlliance qui confirme la rumeur à la fin du mois. La lettre d'informations du mois revient largement sur le Lion blanc.
La barre des 700 000 inscrits à la bêta est franchie. Une nouvelle vague, massive, d'invitations est lancée.
Le 20 mai, Age of Conan, MMORPG développé par Funcom, sort aux Etats-Unis. Il rencontre un succès rapide.

Juin

Après un mois de mai plutôt calme, la machine à communiquer redémarre : de nombreuses interviews sont accordées à la presse spécialisée, qui multiplie les articles dévoilant des aspects du jeu peu connus encore. Ainsi l'artisanat commence à apparaître. Les informations sont distillées lors du GamesDay de Baltimore.
Enfin la sortie du jeu semble se profiler avec le lancement par Mythic d'un recrutement de chargé des relations avec la communauté, qui doit être opérationnel fin août.

Juillet

Bande-annonce présentée lors de l'E3 de Los Angeles

Deux nouvelles majeures et quasiment simultanées ce mois-ci. L'une arrive comme un coup de tonnerre, l'autre met fin à une attente d'un an.
Le 11 juillet, Mythic annonce que quatre classes (Garde noir et Chevalier du Soleil flamboyant, Martelier et Koup'Tou) et quatre capitales (celles des fronts Hauts Elfes contre Elfes noirs et Peaux Vertes contre Nains) sont retirées du jeu et ne seront pas présentes à la sortie (voir la nouvelle).
Alors que les échos qui sortent de la bêta - étouffés, NDA oblige - semblent ne pas être très enthousiasmants, ce retrait est rapidement interprêté comme le signe que Warhammer va suivre le même chemin que son concurrent, Age of Conan, qui commence à être très critiqué par le manque de contenu de haut niveau. Le parallèle est d'autant plus présent dans les esprits que la NDA de Warhammer n'est toujours pas levée (elle ne l'a pas été pour Age of Conan).
EA Mythic redevient Mythic Entertainment : cette modification, qui n'aurait pas suscité beaucoup de commentaires, sans doute, à un autre moment, est vue comme le signe d'un retrait de EA Games du projet WAR, découlant de la volonté de ne pas être associé à son échec inéluctable. En somme, l'inquiétude règne au sein de la communauté.
Dans cette ambiance sinistre, le début de la bêta guildes, déjà annoncé au début du mois, est accueilli le 15 juillet avec un enthousiasme limité.

Mythic tente de restaurer la confiance de ses futurs joueurs. Cela passe d'abord par l'explication du retrait des classes et des capitales, l'idée centrale présentée étant que le studio préfère proposer un contenu amoindri mais terminé plutôt que de tout intégrer à la release en bâclant de nombreux points.
Rassurer passe ensuite par une présentation plus actuelle du jeu : cela se fait par l'intermédiaire d'un  reportage réalisé par un membre du site IGN Vault. Beaucoup de points y sont notables, mais c'est essentiellement la confirmation qu'il y aura une levée de la NDA et une bêta ouverte qui sont alors de nature à rassurer la communauté, dont une bonne partie est échaudée par l'expérience AoC.

Les discussions trouvent rapidement un nouveau point sur lequel se focaliser : la date de sortie de WAR. Un site de vente en ligne propose en effet le jeu pour le 23 septembre. Quelques jours après, Paul Barnett en personne aurait dit : "Le jeu est fini."
Un premier planning menant à la sortie du jeu, ne provenant pas de Mythic, est proposé. Il s'avèrera par la suite qu'il était plutôt fiable.
La sortie se rapproche, c'est en tous cas confirmé : Mythic et GOA indiquent le 30 juillet la configuration matérielle minimale requise pour WAR.

En somme juillet a vu un retournement de situation s'opérer : en deux semaines, la communauté est passée de l'abattement face à une nouvelle perçue comme catastrophique à l'impatience d'avoir des dates et des informations concrètes, la levée de la NDA étant particulièrement désirée.

Août

Le 5 août, Mark Jacobs annonce que la levée de la NDA ne sera pas encore pour tout de suite car un patch important arrive (voir la nouvelle). La date de sortie du jeu est en tous cas désormais officielle : ce sera le 18 septembre, et les boîtes de pré-commande standard sont dévloiées. Les interrogations culminent à propos de la levée de la NDA : sera-t-elle partielle, totale ? quand se fera-t-elle, lorsque l'on sait que Mark Jacobs avait estimé auparavant que plus elle intervenait tôt, plus cela montrait la confiance des développeurs dans leur jeu ?
19 août : levée de la NDA. Les informations pleuvent, les retours de bêta testeurs aussi (certains, sur JeuxOnLine, étant très riches). Globalement les retours sont positifs, cependant sans enthousiasme excessif : le sentiment est qu'il faut transformer l'essai.
Malgré ces réserves, le climat général est à l'euphorie, entretenue par la récompense prestigieuse que décroche WAR à la Games Convention de Leipzig : WAR élu meilleur jeu en ligne.
La bêta ouverte est également annoncée : elle débutera le dimanche 7 septembre et durera une semaine.
Le lancement de l'extension de World of Warcraft, Wrath of the Lich King, se précise pour novembre 2008. Le jeu Aion : The Tower of Eternity du développeur coréen NCSoft semble également devoir sortir en automne. L'arrivée imminente de ces deux jeux, attendus comme des poids lourds, a pu précipiter la sortie de WAR, quitte à sacrifier une partie du contenu (retraits du 11 juillet).

Septembre

Durant les premiers jours du mois, des clefs pour l'open bêta sont massivement distribuées, en particulier en Europe. L'attente est à son comble...
Et c'est un faux départ en Europe : le site officiel de GOA se révèle incapable de supporter la charge et de nombreuses personnes ayant reçu une clef ne peuvent pas l'enregistrer avant plusieurs jours. Le système de création de compte est désactivé pour permettre au site de tenir. Une grande partie des personnes espérant enfin voir de leurs propres yeux WAR se retrouve exclue de l'open bêta pendant des jours, alors que ceux qui faisaient partie des bêta testeurs auparavant ne rencontrent pas de problèmes.
Aux Etats-Unis, l'open bêta se déroule sans encombre : cette malheureuse affaire relance la question de savoir si GOA est à la hauteur de WAR.
GOA allonge la durée de l'open bêta jusqu'au 13 au soir et fait un geste en prolongeant par avance le mois "gratuit" (acheté avec la boîte de WAR) d'une semaine pour tous ceux qui étaient inscrits à la bêta ouverte (voir l'actualité).

Le 14 septembre, en début d'après-midi, les premiers serveurs sont ouverts aux joueurs disposant d'un accès anticipé. Six serveurs sont disponibles pour la communauté francophone : trois de type "normal", un de type "RvR ouvert" (mode RvR activé partout), un de type "Roleplay", le dernier étant "Roleplay et RvR ouvert". Un septième serveur de type "RvR ouvert" arrive quelques heures après.
Le 15 septembre débute l'accès anticipé pour les précommandes standard.

18 septembre, 9 heures : sortie officielle de Warhammer Online : Age of Reckoning, le jeu est disponible dans les magasins et tout le monde peut désormais y jouer !

 

Et c'est là-dessus que cet historique du développement de Warhammer Online s'achève.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warhammer Online ?

1022 aiment, 256 pas.
Note moyenne : (1420 évaluations | 189 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Warhammer Online: Age of Reckoning
(416 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu